Connectez-vous

Kenya: un nouvel engin piégé des shebab tue 5 policiers

Jeudi 25 Mai 2017

Nairobi - Cinq policiers kényans ont été tués jeudi quand leur véhicule a heurté un engin explosif au bord d'une route de l'est du Kenya, au lendemain de deux autres attentats similaires qui ont tué huit policiers dans la même région, selon un responsable sécuritaire.

"Les cinq policiers tués dans l'attaque étaient en route pour renforcer notre opération en cours vers Liboi", ville frontalière de la Somalie, a déclaré le coordinateur de la région Nord-Est, Mohamud Ali Saleh.
 
L'attaque a eu lieu dans le comté de Garissa, entre les villes de Malelei et Kulan, a précisé la Croix-Rouge kényane.

Elle a été revendiquée, comme les deux attaques de mercredi, par les islamistes somaliens shebab affiliés à Al-Qaïda, a rapporté le SITE Intelligence Group, spécialisé dans la surveillance des sites internet islamistes.

Mercredi, huit policiers avaient été tués dans des circonstances similaires dans deux incidents distincts, dans les comtés de Garissa et Mandera, frontaliers de la Somalie dans l'est du Kenya.

Lundi, la police kényane avait mis en garde contre une activité accrue des islamistes dans la région.

Les shebab ont juré la perte du fragile gouvernement central somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 22.000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Depuis son intervention militaire dans le sud de la Somalie en 2011 pour lutter contre les shebab, le Kenya a été la cible de plusieurs attentats meurtriers, notamment ceux du centre commercial Westgate à Nairobi (septembre 2013 - 67 morts) et de l'université de Garissa (avril 2015 - 148 victimes).
 
Nombre de lectures : 38 fois












Inscription à la newsletter