Connectez-vous

INFORMATISATION : La Douane encore à la traîne, malgré ses efforts

Dimanche 5 Mars 2017

INFORMATISATION : La Douane encore  à la traîne, malgré ses efforts
« (…) Il reste encore des bureaux douaniers non informatisés, notamment à l’exportation », déplore l’Ansd dans l’édition du bulletin mensuel du commerce extérieur portant sur le mois de novembre 2016. Conséquence, les statistiques portant sur les transactions, bien que complétées par les données fournies par les entreprises, en particulier celles « portant sur les exportations classiques comme les produits miniers, l’arachide et l’horticulture, restent parcellaires.
 
« A cet égard, les statistiques infra annuelles sur le commerce extérieur sont susceptibles de modifications visant à les rendre  plus exhaustives », avertit l’Ansd au sujet des  informations provenant du système informatisé des services douaniers.
 
Néanmoins, l’agence salue l’effort d’informatisation des services de la Douane enregistré au cours de ces dernières années et qui a permis d’améliorer substantiellement la source douanière des statistiques du commerce extérieur à partir de l’année 2004.
 
A titre illustratif, l’Ansd rappelle que dans le cadre de l’amélioration de ses procédures informatiques, la Douane sénégalaise a mis en opération, à fin mai 2011, de manière intégrale, la dernière version de son système de dédouanement, GAINDE 2000.
 
« Cette opération a rendu nécessaire une réadaptation des procédures d’extraction des données douanières en vue de la compilation des statistiques de commerce international de marchandises. A ce titre, les techniciens de la Douane et de l’Ansd ont consenti d’importants efforts pour identifier et surmonter les difficultés entraînées par le basculement du système informatique de dédouanement.» (Mamadou SARR)
 
 
Nombre de lectures : 55 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter