Connectez-vous

IMPACT - La revue de presse du 03 avril 2024

Mercredi 3 Avril 2024

IMPACT - La revue de presse du 03 avril 2024

Investi Président de la République le 2 avril devant un parterre de chefs d’Etat étrangers et de personnalités locales et internationales, Bassirou Diomaye Faye est passé en mode action avec les premières nominations de taille de son Administration. 

 

« Adieu Macky Sall, Bienvenue Diomaye », titre Le Témoin Quotidien. Le journal rend compte de la cérémonie d’investiture du Président Bassirou Diomaye Diakhar Faye à la tête du Sénégal pour les 5 prochaines années. Avec cette promesse de « conduire » le pays « vers des lendemains qui chantent. »

 

Pour EnQuete, c’est « Diomaye aux manettes » après sa prestation de serment devant plusieurs chefs d’Etat étrangers, notamment de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

« Je garderai toujours à l’esprit les lourds sacrifices consentis afin de ne jamais décevoir », a souligné le président Faye.

 

« Diomaye promet de ne jamais décevoir », renchérit Les Echos. D’où « Le serment de Diomaye » qu’affiche Libération à sa Une. 

 

« Diomaye prend la clef du Palais », note Sud Quotidien qui rapporte le propos suivant : « Je mesure le poids de la responsabilité et la gravité de la charge. » 

 

Selon Le Quotidien, Bassirou Diomaye Faye inaugure « l’Ère des ruptures » après son intronisation par le Conseil constitutionnel. « Diomaye fixe le cap », ajoute L’Info en parlant de bonne gouvernance, politique étrangère, progrès économique et social.

 

Pour la rupture, Ousmane Sonko sera bel et bien là. L’ancien opposant a été nommé premier ministre d’un gouvernement qui sera constitué aujourd’hui et qui pourra être de la partie à la levée des couleurs prévue au palais de la République dans le cadre de la célébration ultra allégée de la fête du 4-Avril. 

 

« Sonko nommé Pm pour mettre en oeuvre le programme élaboré en commun, défendu ensemble et présenté aux Sénégalais…», rappelle Vox Populi. « Sonko aux manettes », indique WalfQuotidien.

Avec les deux portraits du couple de l’exécutif, la publication met le « Focus sur les urgences » en rappelant les dossiers chauds à prendre en charge : chômage des jeunes, cherté de la vie, bonne gouvernance…

 

Pour le nouveau PM, le travail se fera « Avec des ministres aux mains propres », rapporte Source A. Dans Bés Bi Le Jour, il est question de « Sonko, le doublon » pour accompagner Diomaye car « il n’est pas question de laisser le Président, seul, assumer cette lourde responsabilité. »

 

« Je mesure la confiance placée en moi… », déclare Ousmane Sonko dans Le Témoin Quotidien. C’est pourquoi en quelque sorte, « Le changement que nous avons promis aura lieu », affirme-t-il en appel de Une de Libération

 

Les journaux rendent compte également des premières nominations de l’Administration Faye. Mary Teuw Niane est le nouveau ministre directeur de cabinet du président de la République. 

 

En place sous l’ancien régime, Oumar Samba Ba est reconduit au poste charnière de secrétaire général de la présidence. 

 

Le colonel Pape Birane Dièye a été nommé Aide de camp du chef de l’Etat en remplacement de Meïssa Sellé Ndiaye qui a officié pour l’ex-président. Pour ce dernier, neveu de l’ancien président Abdou Diouf, L’Observateur dresse un « brillant parcours ».

 

Macky Sall a pris l’avion hier soir pour l’Arabie saoudite et le Maroc après avoir livré le palais à son successeur. L’AS rapporte qu’entre sa sortie du palais et sur le chemin qui mène à l’aéroport militaire Senghor, l’ex président a dû faire face aux « ovations et huées » de ses sympathisants et détracteurs. [IMPACT.SN]

 
Nombre de lectures : 294 fois











Inscription à la newsletter