Connectez-vous

Gouvernement à Gaza: Le bilan des journalistes tués s'élève à 137 depuis le 7 octobre

Dimanche 31 Mars 2024

Le bureau médiatique du gouvernement à Gaza a annoncé dimanche qu'un journaliste palestinien avait été tué dans un bombardement israélien, portant le nombre des journalistes tués à 137 depuis le début de la guerre dans la Bande de Gaza, le 7 octobre 2023.

 

« Le nombre de journalistes tués s'est élevé à 137 journalistes, depuis le début de la guerre génocidaire dans la Bande de Gaza, après la mort du journaliste Abdel Wahab Awni Abu Aoun », a indiqué le bureau dans un communiqué.

 

Sans préciser la date de sa mort, la même source a expliqué qu'Abu Aoun était un photojournaliste tué dans le bombardement de sa maison dans le camp de Maghazi, dans le centre de la Bande de Gaza.

 

Le 24 mars, le bureau médiatique a annoncé le meurtre de trois journalistes palestiniens, portant le nombre des journalistes tués à cette date à 136.

 

Israël mène depuis le 7 octobre 2023 une guerre dévastatrice dans la Bande de Gaza qui a fait des dizaines de milliers de victimes civiles, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus d'une catastrophe humanitaire sans précédent et d'une destruction massive des infrastructures, qui ont conduit Tel Aviv à comparaitre devant la Cour internationale de Justice pour ''génocide''.

 

Israël a également imposé un blocus paralysant sur la Bande de Gaza, laissant sa population, en particulier les habitants du nord de Gaza, au bord de la famine.

 

La guerre israélienne a provoqué le déplacement interne de 85% de la population de Gaza, en raison de graves pénuries de nourriture, d’eau potable et de médicaments, tandis que 60% des infrastructures de l’enclave ont été endommagées ou détruites, selon l’ONU. [AA]

 
Nombre de lectures : 226 fois











Inscription à la newsletter