Connectez-vous

Cap-Vert : le président du parlement "très satisfait" de l'avancement des travaux du campus de l'Université, financés par la Chine

Mardi 17 Juillet 2018

La plaque d'inauguration de l'Institut Confucius de l'université du Cap Vert
La plaque d'inauguration de l'Institut Confucius de l'université du Cap Vert
Le président de l'Assemblée nationale du Cap-Vert, Jorge Santos, s'est déclaré "très satisfait" de l'avancement des travaux du nouveau campus de l'Université du Cap-Vert (Uni-CV), financés par le gouvernement chinois pour environ 60 millions de dollars, ont rapporté mercredi les médias locaux.

M. Santos a fait cette appréciation mardi devant la presse, après avoir visité les chantiers de l'université qui est, a-t-il souligné, "la plus grande infrastructure" construite au Cap-Vert.

Le président du parlement a estimé que l'établissement dont des travaux ont débuté en 2017, est "très important" pour le développement du Cap-Vert et qu'il contribuerait à l'amélioration du niveau et de la qualité de l'enseignement et de la recherche scientifique, ainsi qu'à l'internationalisation de l'enseignement supérieur.

Il a indiqué que l'infrastructure va cibler non seulement la recherche scientifique, mais aussi les secteurs tels que les énergies renouvelables, le dessalement et l'exploitation des mers et des zones maritimes, secteurs essentiels pour le développement du Cap-Vert.

Le projet de campus, qui sera livré en 2020, pourra accueillir 4890 étudiants et 476 professeurs et disposera de 61 salles de classe, cinq auditoriums d'une capacité de 150 places, 8 salles d'informatique, 8 salles de lecture, 34 laboratoires, une salle d'évènement d'une capacité de 654 places. (Xinhua)
Nombre de lectures : 76 fois









Inscription à la newsletter