Connectez-vous

Adieu 2023, Bonjour 2024

Vendredi 22 Décembre 2023

Diagne Fodé Roland
Diagne Fodé Roland

L’affrontement entre capital et travail à travers la lutte entre la bourgeoisie et les classes laborieuses devient de plus en plus perceptible alors que la lutte de libération des peuples, pays, nations et Etats dominés contre l’impérialisme hégémonique OTAN/US/UE/Israël va de plus en plus à la gagne.

 

Des grèves des travailleurs à l’instar de celle gagnante de l’automobile aux USA à celles des Gilets Jaunes et des syndicats en France ou des paysans en Inde, le mouvement ouvrier et les classes laborieuses redressent peu à peu la tête malgré les directions bureaucratiques réformistes des organisations syndicales et politiques éco-social-démocrates.

 

L’impérialisme stade suprême du capitalisme à la quête permanente du profit maximum, miné par sa crise de surproduction et de sur-accumulation amplifiée par ses crises sanitaires (covid) et écologiques, n’a plus rien à offrir que la misère, le racisme, le fascisme, l’écocide et les guerres.

 

Le capitalisme, disait Marx, détruit l’humain et la nature. Petit à petit, l'oiseau de la libération sociale fait le nid du retour vers le futur communiste que la défaite de l’URSS et du camp socialiste d’Europe semblait avoir mis momentanément en stand bail.

 

La bourgeoisie russe après avoir subi la domination prédatrice de l’impérialisme sous Gorbatchev le liquidateur et Eltsine le libéral défend maintenant sous Poutine sa souveraineté nationale en alliance avec les ex-colonies comme l’Inde et la Chine populaire communiste, rescapé du camp socialiste, dont l’alliance qu’est les BRICS s’élargissent à d’autres pays d’Asie, d’Amérique du sud et d’Afrique.

 

Les rescapés du camp socialiste que sont la Chine, première puissance économique, scientifique, technique et écologique, la Corée du nord, puissance nucléaire défensive, Cuba, puissance médicale, sanitaire et écologique et le Vietnam, puissance éco-stratégique en devenir poursuivent avec succès leurs expériences de développement par l’édification du socialisme en combinant secteur socialiste, coopératif, privé capitaliste et familial qui rappelle la NEP expérimentée en URSS entre 1921 et 1928.

 

De l’Asie à l’Amérique du sud et en Afrique, les peuples, nations et Etats opprimés retrouvent progressivement le chemin de la libération nationale anti-impérialisme. L’anti-impérialisme bolivarien du Venezuela, du Nicaragua, le retour au pouvoir du parti d'Evo Morales, de Lula, les nouvelles expériences gouvernementales de gauche au Pérou, au Salvador, au Chili, en Colombie illustrent la marche expérimentale plurielle de l’Amérique du sud de l’Alba, du Mercosur vers la fin du statut séculaire d’arrière cour de l’impérialisme US.

 

L’Afrique se réveille aussi avec les expériences souverainistes du Mali, du Burkina Faso, du Niger et de la nouvelle Alliance des Etats du Sahel (AES) dont les résistances contre la françafrique, l’eurafrique et l’usafrique mettent à l’ordre du jour l’exigence de la libération nationale et panafricaine.

 

La lutte au Sénégal contre l’État hors la loi, l’abus de pouvoir de la détention de milliers de citoyens et l’empêchement arbitraire de la participation du chef de l’opposition à la présidentielle du 25 février 2024 est partie prenante de cette quête en cours des peuples africains de la libération anti-néocoloniale. Ce processus souverainiste se répand comme une traînée de poudre dans chaque pays africain par le biais d’une rébellion patriotique de la jeunesse soutenue de plus en plus par la majorité des populations contre la servilité néocoloniale des bourgeoisies bureaucratiques. Ce néocolonialisme n’a d’autres programmes que la pensée unique libérale importée par les institutions internationales de la nouvelle « mondialisation » capitaliste que sont le FMI, la Banque Mondiale, l’OMC au service des actionnaires des Grands Monopoles du capital financier.

 

2023 s’en va, bienvenue à 2024 pour que s’amplifient et s’accélèrent la marche :

 

- des travailleurs vers la reprise en main de leur idéologie, le socialisme scientifique, et de leurs organisations politiques, syndicales et associatives;

- des peuples et nations vers la libération nationale anti-impérialiste;

- la participation et la victoire dans notre pays du candidat du camp patriotique à la présidentielle 2024.

Tous nos vœux 2024 prede santé et de bonheur à tous.

Décembre 2023

Diagne Fodé Roland

 
Nombre de lectures : 367 fois

Nouveau commentaire :












Inscription à la newsletter