Connectez-vous

Zimbabwe: un journaliste emprisonné dénonce une loi "inconstitutionnelle"

Mardi 12 Janvier 2021

Le journaliste zimbabwéen Hopewell Chin'ono, emprisonné pour la troisième fois en six mois, a promis lundi de "combattre" pour la liberté d'expression au détriment de sa libération sous caution. Arrêté en juillet 2020 pour avoir soutenu sur les réseaux sociaux des manifestations interdites contre la corruption au sein de l'Etat, puis en novembre pour un tweet sur un trafic d'or impliquant des membres de l'élite politique, M. Chin'ono, 48 ans, est de nouveau incarcéré depuis la semaine dernière. Il lui est reproché d'avoir publié une vidéo montrant des policiers battant à mort un bébé.
 
Devant le tribunal lundi, après un weekend passé dans une prison de haute sécurité, M. Chin'ono a remis à des journalistes un communiqué froissé, écrit au stylo bille bleu sur un carnet. "J'ai le choix aujourd'hui, de demander immédiatement ma liberté sous caution et de rentrer chez moi, ou de combattre la constitutionnalité de la loi utilisée pour m'inculper", y explique-t-il. (AFP)
Nombre de lectures : 62 fois












Inscription à la newsletter