Connectez-vous

Ziguinchor : 20 élèves arrêtés pour trouble à l’ordre public

Samedi 21 Avril 2018

Plus de 20 élèves ont été interpelés vendredi à Ziguinchor (sud), suite à des manifestations dans les rues de la capitale sud du Sénégal, pour réclamer la fin de la grève des syndicats d’enseignants, a appris l’APS de sources sécuritaires.

Les élèves des écoles publics de Ziguinchor multiplient depuis quelques jours es manifestations de rue pour la fin de la grève des syndicats d’enseignants et la reprise des cours.
 
Vendredi, les protestataires ont fait sortir des classes leurs camarades du privé avant d’investir à nouveau les rues.
 
Ils ont attaqué un véhicule de l’administration qui était garé non loin du lieu de leur rassemblement. Il s’en est suivi des échauffourées et une course-poursuite avec les éléments des forces de l’ordre.
 
"Nous avons interpelé 25 élèves qui sont au niveau du commissariat. Ils ont troublé l’ordre public. En plus, ils ont brûlé un véhicule de l’administration. Il s’agit du véhicule du chef de service départemental de l’élevage", a expliqué à l’APS le commissaire central de Ziguinchor Lamarana Diallo.
 
"Le véhicule qui est parti en feu n’appartient pas à la Police. Il était conduit par un élément de l’ASP. Le véhicule a touché une moto Jakarta dans la circulation. Le chauffeur s’est garé après l’incident avec le conducteur de moto", a-t-il dit.
 
Selon lui, c’est à ce moment que les élèves sont arrivés. "Voyant que c’est immatriculé AD, ils l’ont brûlé".
 
Si l’on en croit le commissaire Diallo, parmi les élèves arrêtés, certains vont être relâchés dans les prochaines heures. 
 
"Il s’agit d’un mouvement de foule. Nous ne savons pas encore qui a fait quoi. Nous avons interpelé un groupe pour mener les enquêtes", a-t-il confié.
 
 
Nombre de lectures : 65 fois









Inscription à la newsletter