Connectez-vous

Xi Jinping à Davos, illustration de la responsabilité de grande puissance

Lundi 16 Janvier 2017

Par Sun Tianren (Le Quotidien du Peuple)
 Le Ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé le 10 janvier que le Président chinois Xi Jinping se rendra en Suisse milieu de ce mois, et qu'il participera à la réunion annuelle 2017 du Forum économique mondial de Davos. Ce sera la première fois qu'un Président chinois assiste au Forum de Davos, et la délégation chinoise qui sera présente sera celle du plus haut niveau jamais vue lors de cette réunion.
 
La participation de Xi Jinping, qui représentera la deuxième plus grande économie du monde au forum, ne reflète pas seulement l'importance que la Chine attache à Davos, mais reflète également les responsabilités de la grande puissance dans la promotion de perfectionner la gouvernance mondiale et la réponse conjointe aux défis mondiaux.
 
Le Sommet de Davos a toujours prôné la mondialisation économique, et il est connu comme un « Sommet économique international officieux ». Depuis longtemps, la Chine et le Forum économique mondial maintiennent de bonnes relations de coopération. Dès 1979, la Chine fut invitée à envoyer une délégation pour assister au forum. En 1991, le président du Forum, Klaus Schwab fit un voyage spécial en Chine pour inviter le Premier ministre chinois d'alors à participer au forum. Depuis lors, nombre de dirigeants chinois sont venus à la tête d'une délégation pour assister à la réunion.
 
Depuis des années, Klaus Schwab, fondateur du Forum, attache une grande importance à la coopération avec la Chine, qu'il promeut activement. En 2005, il proposa que le Forum d'été de Davos soit tenu en Chine, et depuis 2007, le « Davos d'été » a été organisé à dix reprises en Chine.
 
Ces 10 dernières années, l'économie chinoise a été un des sujets vedettes du Forum de Davos, et c'est aussi grâce aux sujets relatifs à la Chine que le Forum de Davos a gagné en popularité. La nouvelle normalité de l'économie chinoise, les investissements de la Chine à l'étranger, l'accent qu'elle met sur l'innovation, etc. font tous partie des discussions sur le Forum de Davos dont les élites du monde entier font leurs délices.
 
Selon les chercheurs, l’absence de représentants chinois au Forum de Davos est tout simplement impensable. Les experts estiment qu'en 2016, la Chine contribuera pour 30% au taux de croissance de l'économie mondiale, et qu'elle continuera à être le plus grand moteur de la croissance économique mondiale et à fournir une force motrice essentielle à la croissance économique. Pour les organisateurs et les participants au Forum économique mondial, la « Composante Chine » peut être décrite comme décisive.
 
À l'heure actuelle, l'économie mondiale est toujours plongée dans le marasme, et après un âge d'or de la mondialisation qui a duré 60 ans, le sentiment anti-mondialisation et protectionniste se renforce de plus en plus dans certains pays développés. En revanche, la Chine avance contre vents et marées, promeut activement la gouvernance économique mondiale et l'intégration régionale, renforce la confiance internationale, montrant tout le style d'une grande puissance responsable. L'initiative « Une ceinture et une route » proposée par la Chine a été largement reconnue et bien accueillie par la communauté internationale. La Chine entre au cœur de la scène mondiale, où elle contribue, par sa sagesse et sa puissance, à la promotion de la croissance économique mondiale et l'amélioration de la gouvernance mondiale.
 
Comme l'a dit plusieurs fois Klaus Schwab à différentes occasions, le succès de la politique de réforme et d'ouverture de la Chine est impressionnant, et chacun a envie de partager les idées et les expériences de la Chine. Aujourd'hui, l'économie mondiale en difficulté a besoin du soutien de la puissance chinoise, la réforme de la gouvernance économique internationale ne pourra pas se faire sans l'impulsion de la Chine, et le Forum de Davos attend à présent « la voix de la Chine ».
 
Nombre de lectures : 65 fois












Inscription à la newsletter