Connectez-vous

Une embuscade tue quatre soldats maliens

Vendredi 14 Octobre 2016

BAMAKO, Mali — Quatre soldats maliens ont été tués et neuf autres ont été blessés, jeudi, lorsque des hommes armés ont attaqué un convoi dans la région de Ségou, dans le centre du pays.

Un porte-parole de l’armée malienne, le colonel Abdoulaye Sidibé, a déclaré qu’un véhicule militaire avait roulé sur une mine terrestre et que les assaillants avaient ensuite ouvert le feu sur le convoi qui reliait Diabaly à Nampala. Il a précisé que trois des neuf soldats blessés étaient dans un état grave.

Aucun groupe n’a revendiqué l’attaque, mais elle ressemble à d’autres commises par le Front de libération du Macina, un groupe djihadiste qui a déjà attaqué les forces de sécurité dans les régions de Ségou et de Mopti. Il est lié au groupe Ansar Dine, lui-même affilié à Al-Qaïda au Maghreb islamique.

Des islamistes ont pris le contrôle du nord du Mali en 2012. Une intervention militaire menée par la France les a délogés de leurs bastions en 2013, mais les attaques dans la région restent fréquentes.
 
 
Nombre de lectures : 50 fois












Inscription à la newsletter