Connectez-vous

Trump ordonne le gel des embauches au niveau fédéral

Lundi 23 Janvier 2017

Washington - Le président américain Donald Trump a ordonné lundi par décret le gel des embauches au niveau fédéral, sauf pour l'armée, dans une série de décisions marquant le début de sa première semaine dans le Bureau ovale.

Le républicain avait fait du gel des embauches une grande promesse de campagne, tout en assurant que les secteurs de la santé, de la sécurité publique et l'armée seraient épargnés.

Ce gel "prend le contrepied de la progression spectaculaire du nombre d'employés fédéraux ces dernières années", a déclaré le nouveau porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer.

Le décret "empêche notamment de remplacer les postes vacants et de créer de nouveaux postes sauf quand ils sont nécessaires pour satisfaire aux responsabilités concernant la sécurité nationale ou publique", a-t-il ajouté en conférence de presse.

"Cela ne s'applique pas au personnel militaire", a souligné Sean Spicer, assurant que la mesure visait à "assurer que les contribuables américains aient un gouvernement efficace et performant"

Les premières décisions de la nouvelle administration réjouissent les élus républicains.

"Le président Trump ne perd pas de temps pour mettre en œuvre ses promesses", a réagi le président républicain de la Chambre des représentants, Paul Ryan, dans un communiqué.

En gelant les embauches fédérales, "il a fait un premier pas déterminant vers le contrôle de la bureaucratie à Washington. Nous avons hâte de travailler avec le président pour renforcer ces actions et offrir des résultats au peuple", a-t-il ajouté.

En campagne, Donald Trump avait fait figurer en bonne place sa promesse de geler les embauches fédérales, au deuxième rang du chapitre dédié à "l'élimination de la corruption et des collusions" avec les lobbys, dans son "contrat avec les électeurs américains".

 
Nombre de lectures : 22 fois









Inscription à la newsletter