Connectez-vous

Trump crie à la fraude et revendique le vote populaire

Lundi 28 Novembre 2016

Trump crie à la fraude et revendique le vote populaire
(Reuters) - Donald Trump, élu le 8 novembre à la présidence des Etats-Unis, a assuré dimanche avoir recueilli davantage de suffrages qu'Hillary Clinton, déduction faite "des millions de personnes qui ont voté illégalement".

Largement battue en nombre de grands électeurs, la candidate démocrate a devancé l'homme d'affaires de deux millions de voix, selon les résultats toujours partiels. Cet écart devrait encore se creuser une fois le dépouillement achevé. Il se poursuit dans plusieurs Etats très peuplés tels que la Californie.
 
L'équipe juridique de l'ancienne secrétaire d'Etat a par ailleurs accepté samedi de participer au recomptage des suffrages exprimés dans le Wisconsin réclamé par le candidat écologiste Jill Stein. Donald Trump a jugé l'initiative "ridicule".
 
"En plus d'avoir gagné très largement avec le collège électoral, j'ai remporté le vote populaire si on déduit les millions de personnes qui ont voté illégalement", affirme le futur président sur Twitter.
"Il aurait été plus beaucoup facile pour moi de remporter le soi-disant vote populaire que le collège électoral, pour lequel j'aurais fait campagne dans trois ou quatre Etats seulement, plutôt que les 15 où je me suis rendu", poursuit-il.

"Graves irrégularités électorales en Virginie, dans le New Hampshire et en Californie - pourquoi les médias n'en parlent pas ? Grave partialité - gros problème", ajoute le président élu, citant trois Etats où sa rivale l'a emporté.
Aucun membre de son équipe n'a pu être contacté.

Avant le scrutin, Donald Trump avait affirmé qu'il serait "truqué" à ses dépens, mais les enquêtes effectuées depuis n'ont rien révélé. 

 
Nombre de lectures : 38 fois












Inscription à la newsletter