Connectez-vous

Total restera au Gabon malgré la vente d'actifs à Perenco

Jeudi 9 Mars 2017

Total restera au Gabon malgré la vente d'actifs à Perenco
Libreville - Total poursuivra sa présence au Gabon, qui remonte à plusieurs décennies, malgré la vente récente de certains actifs à Perenco, a affirmé jeudi son directeur général.

"A l'issue de cette transaction, Total Gabon restera le deuxième producteur au Gabon avec une part de 45.000 barils par jours", a déclaré Henri-Max Ngong NZué, dans un entretien au journal gabonais l'Union.

Perenco est le premier producteur de pétrole au Gabon, avait indiqué fin 2016 le ministère des Hydrocarbures.

"L'engagement du groupe Total au Gabon a été réaffirmé à plusieurs reprises, d'abord lors de l'audience accordée en marge de la finale de la Coupe d'Afrique des Nations (ndr: le 5 février) par le président de la République (Ali Bongo Ondimba) au PDG du groupe M. Pouyanné", a-t-il rappelé.

Le géant pétrolier français avait annoncé le 27 févier la cession pour environ 350 millions de dollars à Perenco de près d'un quart de ses capacités de production (13.000 barils sur 58.000 barils en quote-part du groupe) au Gabon.

La production du Gabon est de l'ordre de 230.000 barils/jour.

M. Ngong Nzué a expliqué que "pour assurer la pérennité de Total Gabon dans un environnement pétrolier qui reste volatile, nous lançons cette opération de rencentrage sur nos actifs stratégiques en mer".

Dans un contexte de dégradation des prix du pétrole, Total Gabon avait annoncé une perte de 28 millions de dollars en 2015.
 
Nombre de lectures : 47 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter