Connectez-vous

Togo: des journaux d'opposition suspendus après une plainte de l'ambassadeur de France

Jeudi 26 Mars 2020

Marc Vizy, ambassadeur de France au Togo
Marc Vizy, ambassadeur de France au Togo
Au Togo, deux journaux d'opposition ont été suspendus le 23 mars par la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication suite à une plainte de l'ambassadeur de France. Le quotidien Liberté et le bihebdomadaire L'Alternative avaient respectivement publié des articles à charge contre l'ambassadeur et contre Franck Paris, le conseiller Afrique d'Emmanuel Macron.
 
Six jours après l'élection présidentielle, alors que la France n'a pas réagi au résultat contesté du scrutin, le bihebdomadaire L'Alternative accuse Franck Paris, le conseiller Afrique du président français de « connivence incestueuse » avec le pouvoir togolais. « Il se charge de ripoliner l'image et rendre lisse la dictature togolaise auprès de son patron Emmanuel Macron, en contrepartie d'espèces sonnantes et trébuchantes », écrit le journal. (RFI)
Nombre de lectures : 155 fois












Inscription à la newsletter