Connectez-vous

Sud Liban : Premier soldat libanais tué par un bombardement israélien, depuis le 8 octobre

Mardi 5 Décembre 2023

L'armée libanaise a déploré, ce mardi, la mort d'un de ses soldats, ainsi que 3 autres blessés, lors d'un bombardement israélien contre une de ses positions à la frontière sud du Liban.

 

Il s’agit du premier décès dans les rangs de l’armée libanaise, à la suite des bombardements israéliens intermittents contre le sud du pays, depuis le 8 octobre dernier, selon les informations recueillies par le correspondant d’Anadolu.

 

L'armée a indiqué, par voie de communiqué, qu'un de ses centres militaires dans la région de Nabi Aweida - Al-Adisa (sud) "a été bombardé par l'ennemi israélien".

 

“Les bombardements israéliens ont causé la mort d'un soldat et des blessures à trois autres militaires, qui ont été transportés à l'hôpital pour y recevoir des soins“, a ajouté la même source.

 

Jusqu’à 14 h 30 GMT, la partie israélienne n’avait encore émis aucun commentaire officiel à ce propos.

 

L'agence officielle libanaise a également rapporté que les environs de plusieurs villes, dont Shihin al-Jabain, dans le district de Tyr (sud), ont été ciblées par des bombardements de l'artillerie israélienne.

 

Selon la même source, les avions de combat israéliens “ont mené des raids à proximité de la ville d'Aïta ach-Chaeb, tiré des bombes incendiaires dans les bois des villes d'Aalma El Chaeb et de Marwahin et mené une frappe aérienne contre la région de Labouneh, à l'est de Naqoura“.

 

Plus tôt dans la journée du mardi, le Hezbollah libanais a annoncé avoir ciblé par des “tirs directs“ quatre sites militaires et des concentrations de soldats israéliens près de la frontière sud-libanaise.

 

Le groupe libanais a par ailleurs fait savoir, dans un second communiqué, qu'il "a visé et touché directement avec des missiles le site de Zibdin, dans les fermes libanaises occupées de Chebaa ".

 

Le Hezbollah a également affirmé que "ses combattants ont ciblé un rassemblement de soldats de l'occupation israélienne dans le triangle d'Al-Taihat (en face de la ville libanaise de Mays Al-Jabal) avec des armes appropriées et ont réussi des tirs directs".

 

Depuis le 8 octobre dernier, des bombardements et des échanges de tirs intermittents opposent quotidiennement l'armée israélienne au Hezbollah et les factions palestiniennes au Liban, faisant plusieurs morts et blessés des deux côtés de la frontière.

 

Ces bombardements se poursuivent dans le sillage de l’opération militaire meurtrière menée par l'armée israélienne contre Gaza, qui a fait, jusqu’au lundi après-midi, 15 899 Palestiniens tués et plus de 42 000 blessés, en plus de destructions massives infligées aux infrastructures et de la catastrophe humanitaire sans précédent, rapportée par des sources officielles palestiniennes et onusiennes. [AA]

Nombre de lectures : 156 fois











Inscription à la newsletter