Connectez-vous

Soudan du Sud: onze membres de l’armée nationale condamnés pour des «crimes graves»

Mercredi 21 Juin 2023

 
La Minuss, la Mission des Nations unies au Soudan du Sud, a annoncé lundi la condamnation vendredi dernier, de 11 soldats de l'armée nationale par une « Cour martiale générale » dans la ville de Yei, au sud du pays. Ce comité formé de militaires sud-soudanais de haut rang avait été saisi pour 14 cas de violences, notamment des viols et des meurtres commis sur des civils entre 2020 et 2023. Une avancée vers un peu plus de justice pour les Sud-Soudanais, dans un contexte où l’impunité reste très largement répandue.
 
Sur les 14 soldats jugés, 11 ont été reconnus coupables « de crimes graves, y compris de meurtres et de violences sexuelles basées sur le genre ». En plus d'être radiés de l'armée, ils ont été condamnés à des peines allant jusqu’à 10 ans de prison et doivent aussi payer des compensations aux victimes.
 
« Personne n’est au-dessus des lois » s’est réjoui le Commissaire du comté de Yei, Aggrey Cyrus Kanyikwa. Pour lui, ces verdicts montrent que « les civils ne doivent pas craindre de dénoncer les soldats qui commettent des crimes ». Le chef de la mission de l’ONU, Nicholas Haysom, déclare quant à lui que « le travail de la cour martiale est un pas en avant pour combattre l’impunité ». (RFI)
Nombre de lectures : 166 fois











Inscription à la newsletter