Connectez-vous

Sinopec rachète des actifs africains de Chevron pour 900 M USD

Jeudi 23 Mars 2017

Pékin - Le géant chinois du raffinage Sinopec a annoncé avoir conclu un accord pour racheter au géant pétrolier Chevron la majeure partie de ses actifs en Afrique du Sud et au Botswana, pour un montant total avoisinant 900 millions de dollars.

Sinopec va mettre la main sur 100% des activités de Chevron au Botswana et sur 75% de celles qu'il possède en Afrique du Sud --dont une raffinerie d'une capacité de 100.000 barils/jours au Cap et un complexe de production de lubrifiants à Durban--, selon un communiqué diffusé tard mercredi.

Le groupe étatique chinois, qui a fortement musclé sa présence à l'étranger à coups de milliards de dollars d'investissements, a assuré vouloir s'intégrer "aux économies locales", notamment en Afrique du Sud où la demande de pétrole raffiné croît d'environ 5% par an, a-t-il fait valoir.

Les 25% restants de Chevron South Africa resteront aux mains des actionnaires locaux de la major américaine.

Plusieurs grands noms de l'énergie et des matières premières avaient également exprimé leur intérêt pour ces actifs de Chevron en Afrique australe, dont --selon Bloomberg-- le français Total.

Chevron est passé dans le rouge en 2016, accusant une perte nette de 497 millions de dollars, plombé par de très bas prix du pétrole et du gaz naturel: les activités de l'amont (production-exploration pétrolière) ont creusé l'an dernier leur perte à 2,54 milliards de dollars.

Le groupe, très sensible aux fluctuations des cours, avait expliqué fin janvier avoir réduit en conséquence ses investissements et ses dépenses opérationnelles, tout en engageant une restructuration comprenant des baisses drastiques d'effectifs, des dépréciations d'actifs et une forte diminution de ses investissements.

 
Nombre de lectures : 35 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter