Connectez-vous

Shell-Gabon va vendre ses actifs, grève des salariés inquiets pour leur avenir

Lundi 16 Janvier 2017

Libreville - Le géant pétrolier Shell va céder sa filiale au Gabon, provoquant l'inquiétude de ses 400 salariés qui ont menacé lundi de durcir une grève lancée le 12 janvier.

Shell doit signer courant janvier un accord de vente de ses actifs au Gabon avec le fonds américain Carlyle, indique une source proche du dossier.

Les 400 salariés gabonais doivent être repris par le nouveau propriétaire. Ils s'inquiètent cependant du départ d'une société qui "a créé et promu un environnement de travail d'une qualité exceptionnelle", selon leur syndicat, l'Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP).

L'ONEP estime donc que "le départ de Shell Gabon est un véritable préjudice moral" et demande donc une indemnisation pour les salariés.

Les salariés ont entamé jeudi une grève qui s'est traduite par une réduction progressive de la production, entre 30 et 50%.

"L'ONEP se réserve le droit de durcir la grève dès demain mardi 17 janvier 2017", si ses revendications ne sont pas satisfaites, précise le syndicat.

"La société Shell Gabon a déjà perdu plus de 90.000 barils, ce qui correspond à une perte financière de 4,5 millions de dollars", a précisé l'ONEP. (AFP)
 

 
Nombre de lectures : 55 fois

Nouveau commentaire :













Inscription à la newsletter