Connectez-vous

RDC: L'UDPS rejette la décision de la Cour constitutionnelle sur le report des élections

Jeudi 20 Octobre 2016

KINSHASA, 18 octobre (Xinhua) -- L'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS, opposition) a rejeté mardi la décision de la Cour constitutionnelle approuvant le report des élections par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

"La Cour constitutionnelle a violé son propre règlement intérieur en décidant en absence de quatre de ses membres", a déclaré Jean-Marc Kabund, secrétaire général de ce parti d'opposition radicale.

"Nous rejetons cette décision et nous demandons au président Kabila que la Constitution nous donne le pouvoir de le chasser au cas où il veut exercer le pouvoir en violation de la Constitution", a-t-il ajouté.

La Cour constitutionnelle dans sa décision de lundi, a ordonné à la CENI de reporter les élections et de proposer un calendrier dans un délai raisonnable.

Le président de la CENI avait saisi la Cour constitutionnelle au début du mois dernier, après avoir ouvertement déclaré son incapacité d'organiser les élections dans les délais prévus par la Constitution à cause des contraintes techniques.

Joseph Kabila, actuel président, est au pouvoir depuis 2001, suite à l'assassinat brusque de son père Laurent Désire Kabila, ancien président de la RDC. Son mandat actuel prend fin cette année.

Il doit rester à la tête du pays jusqu'à l'organisation des élections prochaines, selon l'accord politique conclu cette semaine au cours d'un dialogue inclusif avec la participation de la majorité présidentielle et de certains partis d'opposition. L'accord signé mardi par les participants au dialogue renvoie l'élection présidentielle au mois d'avril 2018.
L'UDPS n'a pas participé au dialogue.
 
 
Nombre de lectures : 15 fois












Inscription à la newsletter