Connectez-vous

Présidentielle égyptienne : l'unique candidat en campagne dénonce un acharnement

Jeudi 14 Septembre 2023

Ahmed al-Tantawi, l'unique candidat déjà en campagne pour l'élection présidentielle de 2024 a dénoncé tard mercredi les "crimes" commis par les "forces de sécurité" contre ses équipes et ses partisans, dans un communiqué publié sur X, (ex-Twitter). 

 

"Ces derniers jours le rythme et la gravité des actions illégales et immorales entreprises par les forces de sécurité contre ma campagne se sont intensifiés", a dénoncé le premier candidat déclaré au scrutin prévu au printemps, qui dénonce des "crimes" visant à l'intimider. 

 

"Récemment, elles ont arrêté, détenu et fait disparaître nombre de mes soutiens et six d'entre eux ont été placés en détention provisoire par la justice d'exception pour des accusations stéréotypées", ajoute-t-il. 

 

Mardi, le Front égyptien pour les droits humains (EFHR) informait de la prolongation, par la justice d'exception, de la détention d'Amr Ali Atiya en raison de son soutien en ligne à M. Tantawi. 

 

En détention depuis le 30 août, M. Atiya est accusé de "terrorisme" et de "fausses informations", précise l'ONG, comme deux avocats "membres de la campagne" de M. Tantawi, en détention depuis le 4 septembre. [AFP]

 
Nombre de lectures : 142 fois











Inscription à la newsletter