Connectez-vous

Pétrole - L'Opep parvient à un accord "historique"

Jeudi 29 Septembre 2016

Pétrole - L'Opep parvient à un accord "historique"
ALGER, 28 septembre (Xinhua) -- Les ministres membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sont parvenus mercredi soir à Alger à limiter la production de pétrole pour la fixer entre 32,5 et 33 millions de barils par jour, contre 33,4 millions actuellement.

"C'est un accord historique auquel les pays de l'Opep sont arrivés aujourd'hui", ont commenté lors d'une conférence de presse le président de l'Organisation, Mohamed bin Salah Al-Sada, et le ministre algérien de l'Énergie, Noureddine Boutarfa.
 
Avant cette réunion informelle, qui s'est tenue en marge du Forum international de l'Energie (IEF15), l'incertitude planait sur un éventuel échec, même si les différentes parties prenantes, excepté l'Iran, s'étaient montrées "optimistes".
 
Après six heures de tractations, les participants à cette rencontre ont également décidé d'épargner du système de quotas l'Iran, le Nigeria et la Libye, qui traversent des périodes plus difficiles que les autres pays membres, jusqu'à la tenue de la réunion ordinaire de l'Opep le 30 novembre prochain à Vienne (Autriche).
 
Avant cette échéance, les membres de l'Opep se retrouvaient avec les pays non-Opep pour éventuellement décider d'une action commune et donner un signal au marché. 

A cause du dérèglement du système des quotas qu'imposait l'Opep à ses membres, les rivalités à l'intérieur du cartel, la récession de l'économie mondiale et l'exploitation du pétrole non conventionnel aux États-Unis, les prix du pétrole ont été largement affectés.

De juin 2014 à aujourd'hui, le prix de l'or noir est passé de 115 dollars/baril à moins de 50 dollars, enregistrant son niveau le plus bas à 27 dollars le 20 janvier dernier.
 
Les résultats "probants" de la réunion d'Alger ont eu un effet positif sur les bourses mondiales du pétrole. Le baril du Brent s'échangeait mercredi soir à 49,47 dollars, et le WTI valait 47,23 dollars. Soit une amélioration de près de trois dollars par rapport à la veille. 

 
Nombre de lectures : 35 fois












Inscription à la newsletter