Connectez-vous

Obama met fin au régime spécial d'immigration pour les Cubains

Vendredi 13 Janvier 2017


Washington - Le président américain Barack Obama a annoncé jeudi qu'il mettait fin, avec effet immédiat, à un dispositif en place depuis des décennies accordant un permis de séjour aux immigrants clandestins cubains arrivés sur le territoire américain.

Deux ans après le début du spectaculaire rapprochement entre les deux pays, l'abrogation de ce régime spécial répond à une demande de longue date du régime communiste de La Havane qui y voyait une incitation à l'exil de ses ressortissants.

"Aujourd'hui, les Etats-Unis franchissent des étapes importantes pour normaliser les relations avec Cuba (...) en mettant fin à la politique connue sous le nom de "pieds secs, pieds mouillés", qui avait été mise en place il y a plus de 20 ans et avait été conçue pour une époque différente", a indiqué M. Obama dans un communiqué.

"Cette démarche signifie que nous traitons désormais les immigrants cubains de la même façon que les immigrants d'autres pays", a-t-il ajouté.

Dans le même temps, les autorités cubaines se sont engagées à accepter le retour de Cubains expulsés du territoire américain de la même manière qu'elles le faisaient jusqu'ici pour les personnes interceptées en mer.

Cette décision, annoncée à huit jours du départ de Barack Obama de la Maison Blanche, est une nouvelle étape de taille dans le dégel entre Washington et La Havane, annoncé à la surprise générale le 17 décembre 2014. C'est aussi un moyen pour le président démocrate de cimenter un peu plus ce rapprochement sur lequel son successeur républicain Donald Trump a soufflé le chaud et le froid.

Fin novembre, l'homme d'affaires avait menacé d'un tweet de mettre fin au dégel avec Cuba, avancée diplomatique majeure de son prédécesseur, si La Havane n'offrait pas davantage de contreparties sur les droits de l'homme ou sur l'économie de marché.
 
 
Nombre de lectures : 33 fois









Inscription à la newsletter