Connectez-vous

Neuf sénateurs républicains demandent à Trump d'être ferme face à Moscou

Jeudi 9 Février 2017

Neuf sénateurs républicains demandent à Trump d'être ferme face à Moscou
WASHINGTON (Reuters) - Neuf sénateurs du Parti républicain ont demandé jeudi au président Donald Trump de faire preuve de fermeté envers la Russie, rejoignant là un nombre grandissant d'élus qui craignent une diplomatie américaine trop conciliante envers Moscou.
 
Les neuf sénateurs, dont le numéro deux des républicains au Sénat, John Cornyn, ont écrit dans une lettre adressée à Donald Trump que si la coopération est essentielle avec la Russie dans nombre de domaines, il importe de rester ferme sur la Syrie, sur l'Ukraine et sur les questions de cybersécurité.
 
Donald Trump, qui ne fait pas mystère de son admiration pour Vladimir Poutine, a promis d'améliorer durant son mandat les relations entre Washington et Moscou, mises à mal sous Barack Obama par l'annexion de la Crimée et le soutien des Russes aux séparatistes de l'est de l'Ukraine.
"Si nous devons rechercher un terrain d'entente avec la Russie sur les questions d'intérêt mutuel, nous ne devons jamais coopérer avec elle aux dépens de nos intérêts fondamentaux, consistant à défendre nos alliés et nos valeurs", écrivent-ils.
 
Les Etats-Unis, estiment ces neuf sénateurs, doivent condamner l'agression russe en Ukraine et prendre des mesures pour y mettre fin, y compris en maintenant les sanctions et, si nécessaire, en en imposant d'autres. Ils souhaitent également que Donald Trump livre des armes à l'Ukraine pour qu'elle puisse mieux faire face aux séparatistes prorusses de l'est du pays.
 
Outre John Cornyn, la lettre est signée par Cory Gardner, Jim Inhofe, Todd Young, Rob Portman, Mike Rounds, Joni Ernst, Susan Collins et Lindsey Graham.
 
Nombre de lectures : 32 fois









Inscription à la newsletter