Connectez-vous

Meurtres de Ndioum: Les pharmacies suspendent les gardes de nuit, les médecins en grève

Mardi 8 Novembre 2016

Meurtres de Ndioum: Les pharmacies suspendent les gardes de nuit, les médecins en grève
(Impact.sn) - Pour une réaction dure et radicale, c’en est une, après les assassinats d’un agent et d’un garde travaillant dans une pharmacie de Ndioum (dans le département de Podor, nord du Sénégal) dans la nuit de dimanche à lundi. L’Ordre des pharmaciens du Sénégal a décidé de l’arrêt des gardes de nuit au niveau de toutes les officines de ses membres, et ce jusqu’à nouvel ordre.
Pour montrer davantage son exaspération face aux meurtres récurrents qui frappent ses membres, l’Ordre des pharmaciens a également décidé de fermer toutes les pharmacies le vendredi 11 novembre entre 8h et 15h.
Le même jour, est programmé un sit-in de protestation devant le ministère de la Santé et de l’Action sociale à Fann-Résidence.
De manière involontaire, ce premier plan d’urgence de l’Ordre des pharmaciens va coïncider avec la grève annoncée du syndicat autonome des médecins du Sénégal, les 10 et 11 novembre.
 
Nombre de lectures : 211 fois












Inscription à la newsletter