Connectez-vous

Médias israéliens : Le cabinet de guerre israélien se réunira sans Gantz et Eisenkot

Dimanche 9 Juin 2024

Benny Gantz (d) et Gadi Eisenkot, deux allies de moins pour Benyamin Netanyahu
Benny Gantz (d) et Gadi Eisenkot, deux allies de moins pour Benyamin Netanyahu

Le Cabinet de guerre du gouvernement d'urgence israélien se réunira, dimanche soir, pour la première fois sans les ministres Benny Gantz et Gadi Eisenkot, qui devraient présenter leur démission dans le courant de la soirée, rapportent les médias israéliens.

 

La société de radiodiffusion publique israélienne (KAN) a déclaré dans un message sur sa page sur la plateforme X : « Le Cabinet de guerre se réunira ce soir, pour la première fois sans Gantz et Eisenkot », sans plus de précisions.

 

Les médias israéliens s'attendent à ce que le ministre Benny Gantz et son partenaire du Parti de l'unité nationale, Gadi Eisenkot, annoncent leur retrait du gouvernement israélien ce soir.

 

Gantz a annoncé, dimanche, qu'il ferait une déclaration aux médias dans la soirée, après avoir reporté une allocution hier, samedi, dans laquelle il était censé annoncer son retrait du gouvernement.

 

Le chef de l'opposition israélienne, Yair Lapid, a quant à lui appelé Gantz à démissionner du gouvernement et à ne pas le légitimer.

 

Critiquant l'appel à l'unité du Premier ministre Benyamin Netanyahu, Lapid a déclaré dans une interview à la radio publique israélienne : « Ils emploient (le terme) unité quand cela les arrange et font ensuite ce qu'ils veulent, et cela doit cesser ».

 

Dans un message publié samedi sur la plateforme X, après l'annonce de la libération de quatre prisonniers détenus dans la Bande de Gaza, Netanyahu a appelé à « ne pas se laisser entraîner dans des divisions internes », selon ses dires.

 

Et d'ajouter : « C'est le moment de l'unité, pas de la division, nous devons rester unis pour faire face aux grandes tâches qui nous attendent », et a lancé un appel à Benny Gantz, déclarant : « Ne quittez pas le gouvernement d'urgence, n'abandonnez pas l'unité ».

 

Le 18 mai, Gantz a donné à Netanyahu jusqu'au 8 juin pour développer une stratégie claire pour l'après-guerre, faute de quoi il se retirerait du gouvernement.

 

Gantz et Eisenkot ont rejoint le gouvernement formé par Netanyahu le 11 octobre après le déclenchement de la guerre. Les deux hommes ne faisaient pas partie de la coalition gouvernementale avant la guerre contre Gaza. Leur retrait du gouvernement de Netanyahu ne signifie donc pas son effondrement, mais plutôt la fin de la définition de « gouvernement d'urgence » et le retour du gouvernement à son statut d'avant guerre.

 

Samedi, des centaines de civils palestiniens ont été tués et blessés dans un massacre commis par les forces israéliennes, après de violentes frappes aériennes et d'artillerie visant le camp de Nuseirat à Gaza, provoquant un tollé général.

 

L'armée israélienne a libéré quatre détenus civils qui étaient aux mains du Hamas, tandis que les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement de résistance palestinien, ont annoncé que le bombardement, qui a fait des centaines de morts et de blessés parmi les Palestiniens, a également entraîné la mort de prisonniers israéliens détenus à Gaza.

 

Israël mène une guerre meurtrière contre la Bande de Gaza depuis le 7 octobre 2023 ; guerre qui a fait 121 000 victimes palestiniennes (entre morts et blessés), pour la plupart des femmes et des enfants, et environ 10 000 disparus, et qui s'est accompagnée de destructions massives et d'une famine qui a coûté la vie à des enfants et à des personnes âgées.

 

Israël poursuit sa guerre en dépit d'une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies exigeant un arrêt immédiat des hostilités et de l'injonction de la Cour internationale de justice de mettre fin à l'invasion de la ville de Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza, de prendre des mesures pour prévenir les actes à caractère génocidaire et d'améliorer la situation humanitaire désastreuse dans l’enclave palestinienne assiégée. [AA]

 
Nombre de lectures : 203 fois











Inscription à la newsletter