Connectez-vous

Mali : après la "suspension" des activités des partis politiques, l'interdiction aux médias d'en parler

Vendredi 12 Avril 2024

Les autorités maliennes interdisent le 11 avril aux médias toute publication sur les activités des partis politiques. La veille, elles ont ordonné la suspension "jusqu'à nouvel ordre" des activités des partis et des associations à caractère politique, coupables, selon elles de "discussions stériles" et de "subversion". 

 

La Haute autorité de la communication (HAC) "invite tous les médias (radios, télés, journaux écrits et en ligne) à arrêter toute diffusion et publication des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations", dit-elle dans un communiqué. La HAC ne précise pas à quoi s'exposeraient les médias qui contreviendraient. 

 

Cette annonce intervient au lendemain d'une autre restriction à toute expression d'opposition ou de dissidence démocratiques à l'égard du pouvoir détenu par les militaires depuis août 2020. Le 10 avril, les autorités maliennes suspendent "jusqu'à nouvel ordre" les activités des partis et des associations à caractère politique. [TV5Monde]

 
Nombre de lectures : 272 fois











Inscription à la newsletter