Connectez-vous

Madagascar: à sept mois de la présidentielle, le gouvernement restreint le droit de manifester

Lundi 3 Avril 2023


La tension monte autour des nouvelles « règles du jeu » en matière de manifestation à Madagascar. Ce vendredi 31 mars au soir, à la télévision nationale malgache, le ministre de l’intérieur a annoncé que toutes les manifestations à caractère politique dans un lieu public sont désormais interdites et devront se tenir uniquement dans un endroit clos afin « de préserver l’ordre public ».
 
« Cette mesure s’applique à tous les partis politiques et à tous les parlementaires », a précisé le ministre, sauf aux membres de l’exécutif, « qui ont besoin de rencontrer et d’écouter la population ». Une décision qui n’a pas tardé à faire réagir politiciens et société civile, qui voient en cette nouvelle interdiction, une violation des libertés publiques et un durcissement de l’offensive répressive du gouvernement, à sept mois de l’élection présidentielle. (RFI)
Nombre de lectures : 129 fois












Inscription à la newsletter