Connectez-vous

« Les nouvelles formes d’activités du commerce extérieur connaissent un nouveau développement en Chine » (LQP)

Jeudi 2 Décembre 2021

Le montant total du commerce des marchandises et des services chinois s’est hissé au premier rang mondial en 2020, selon le Plan de développement de haute qualité du commerce extérieur durant 14e plan quinquennal (2021-2025) publié récemment par le ministère du Commerce chinois. La Chine compte plus de 230 pays et régions comme ses partenaires commerciaux. Durant le 13e plan quinquennal (2016-2020), les importations chinoises ont contribué pour34,9% à la croissance des importations mondiales.
 
Cette année marque le début de la mise en œuvre du 14e plan quinquennal. Face aux conjonctures nationales et internationales complexes et graves, le commerce extérieur chinois a réalisé une croissance rapide. Cela n’a pas été chose facile. De janvier à octobre de 2021, le montant total des importations et des exportations chinoises a atteint4890 milliards de yuans, en hausse de 31,9% en glissement annuel. Ce montant a dépassé celui de l’année dernière et a créé un nouveau record.
 
Le commerce extérieur apporte une contribution croissante à l’économie chinoise et à l’économie mondiale. Premièrement, il stimule la croissance économique. Durant les 3 premiers trimestres de 2021, les exportations nettes de marchandises et de services ont contribué pour 19,5% à la croissance du PIB, et ont tiré la croissance du PIB de 1,9 point de pourcentage.
 
Deuxièmement, le commerce extérieur joue un rôle important dans la stabilisation et la création d’emplois. De janvier à octobre de 2021, la Chine a enregistré 154000 nouveaux opérateurs du commerce extérieur, dont la plupart sont de moyennes, petites et micro entreprises, boostant la croissance de l’emploi. De nouvelles formes et de nouveaux modèles d'activités, comme l’e-commerce transfrontalier, a enrichi les formes d’emploi flexible.
 
Troisièmement, le commerce extérieur améliore le bien-être de la population. Cette année, plus de 2000 entreprises des régions qui sont sorties de la pauvreté ont réussi la conquête du marché international par le biais de la foire de Canton. Plus de 4 millions d’habitants vivant à des régions frontalières ont vu leur revenu augmenter grâce au commerce frontalier, ce qui a contribué à la prospérité et à la stabilité des régions frontalières, et à l’enrichissement de la population.
 
Quatrièmement, le commerce extérieur favorise la reprise de l’économie et du commerce mondial. La Chine poursuit la coopération internationale en matière de lutte contre la COVID-19. Elle a déjà exporté plus de 360 milliards de masques au monde, de manière à aider les pays à endiguer la pandémie, à reprendre la production et à garantir la fluidité et la stabilité des chaînes industrielles et d’approvisionnement mondiales.
Durant la première moitié de cette année, le méga marché chinois a contribué pour 14,8% à la croissance des importations mondiales.
 
La Chine poursuit avec détermination l’ouverture de haut niveau et œuvre pour faciliter le commerce. Ayant organisé avec succès 4éditions de l’Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE), elle a réalisé de sa propre initiative des progrès remarquables pour augmenter les importations. Durant les 10 premiers mois de 2021, les importations chinoises ont atteint 2190 milliards de yuans, soit une hausse de31,4% et établissant un nouveau record. La Chine est pendant 12 ans consécutifs le 2e plus grand marché d’importation au monde. En 2020, les importations chinoises ont représenté 11,5% des importations mondiales, et sa part dans les importations mondiales a été portée à 12% durant la première moitié de cette année.
 
De nouvelles formes d’activités du commerce extérieur ont fleuri ces dernières années, ce qui offre des services faciles d’utilisation et des choix diversifiés aux consommateurs chinois et étrangers, et une nouvelle piste de coopération en matière de commerce international, selon Li Xingqian, directeur du département du commerce extérieur du ministère du Commerce. Durant le 13e plan quinquennal, le nombre de zones pilotes d’e-commerce transfrontalier a été porté à 105 en Chine, et les entreprises au sein de ces zones ont créé plus de 1800 entrepôts à l’étranger. Les essais pilotes d’importation par la vente de détail via l’e-commerce transfrontalier ont été élargis à 86 villes et à l’ensemble de la province insulaire de Hainan. Le volume d’exportations et d’importations réalisées par l’e-commerce transfrontalier a augmenté de 9 fois. Le volume d’exportations par achat sur le marché a augmenté de 3 fois. Les nouvelles formes d’activités continuent de se développer, avec plus de 2000 entrepôts à l’étranger. De janvier à octobre de 2021, les exportations et les importations via l’e-commerce ont augmenté de 19,5%.
 
Le partenariat régional économique global (RCEP) a atteint le seuil d'entrée en vigueur, grâce aux efforts conjoints des pays membres, dont la Chine. Il va officiellement entrer en vigueur le 1er janvier 2022. La population totale, le poids économique et le montant total du commerce du RCEP représentent un tiers du volume mondial. Couvrant de vastes domaines, comme la réduction et l’exonération des droits de douane, la facilitation du commerce, l’ouverture des services et d’investissements, les échanges de personnels d’entreprise, l’e-commerce et la protection de la propriété intellectuelle, le RCEP est le plus grand accord de libre-échange au monde à ce jour. L’entrée en vigueur conformément au calendrier prévu du RCEP représentera une nouvelle avancée majeure de l’intégration économique de l’Asie de l’Est, boostera le commerce et les investissements régionaux et produira un impact positif sur la reprise économique de la région.
Luo Shanshan (journaliste au Quotidien du Peuple)
 
Nombre de lectures : 374 fois












Inscription à la newsletter