Connectez-vous

Les forces étrangères responsables des tensions dans le Golfe, dit Rohani

Dimanche 28 Juillet 2019

Le pétrolier britannique saisi par l'Iran dans le Golfe
Le pétrolier britannique saisi par l'Iran dans le Golfe
GENEVE (Reuters) - La présence de forces militaires étrangères est la principale source de tensions dans le Golfe, a déclaré le président iranien Hassan Rohani dimanche pendant un entretien avec le chef de la diplomatie du sultanat d'Oman, selon des propos rapportés sur le site de la présidence.
 
Le porte-parole du gouvernement iranien, Ali Rabiei, avait estimé un peu plus tôt que le déploiement d'une force navale européenne pour sécuriser la navigation dans le détroit d'Ormuz serait perçu par Téhéran comme un "message hostile" et une "provocation".
 
La France, l'Italie et le Danemark ont donné mardi leur feu vert de principe à une proposition britannique visant à créer une mission navale européenne dans le Golfe, trois jours après la saisie par l'Iran d'un pétrolier britannique qui franchissait le détroit d'Ormuz.
 
"Non seulement la présence de force étrangères n'améliorera pas la sécurité dans la région, mais ce sera le principal facteur de tensions", a réagi Hassan Rohani, selon lequel la sécurisation du détroit d'Ormuz incombe essentiellement à l'Iran et à Oman.
 
"Les racines des événements déplaisants et des tensions dans la région sont le retrait unilatéral de l'Amérique" de l'Accord sur le nucléaire de 2015, a-t-il ajouté.
 
Le chef de l'Organisation de l'énergie atomique iranienne, Ali Akbar Salehi, a exprimé l'intention de l'Iran de poursuivre son propre désengagement de l'accord en relançant les activités du réacteur nucléaire à eau lourde d'Arak, selon des propos rapportés dimanche par l'agence de presse Isna.
Nombre de lectures : 52 fois












Inscription à la newsletter