Connectez-vous

Les cendres de Fidel Castro inhumées ce dimanche à Santiago

Dimanche 4 Décembre 2016

SANTIAGO DE CUBA (Reuters) - Les cendres de Fidel Castro seront portées en terre dimanche dans un cimetière de Santiago de Cuba, dans l'est de l'île, près de la tombe du héros de l'indépendance cubaine José Marti.
 
Parti de La Havane, le cortège funèbre transportant les cendres de l'ancien dirigeant cubain est arrivé samedi à Santiago. Il a achevé ainsi un périple de trois jours et de 1.000 km au cours duquel des centaines de milliers de Cubains, scandant "Je suis Fidel!", ont rendu, tout au long du trajet, un dernier hommage au "Comandante".
 
La cérémonie funéraire, conçue pour être à la fois solennelle et simple, doit commencer à 07h00 (12h00 GMT, 13h00 à Paris). Après la mise en terre des cendres, près du mausolée de José Marti au cimetière Santa Ifigenia de Santiago, le deuil national de neuf jours décrété par le pouvoir cubain prendra fin à midi.
 
Fidel Castro, qui avait lancé sa rébellion près de Santiago, dans la Sierra Maestra, au cours des années 1950 pour renverser le régime cubain soutenu par les Etats-Unis en 1959, est mort le 25 novembre à l'âge de 90 ans.
 
Les autorités n'ont pas dévoilé la cause de son décès mais il était de santé particulièrement fragile depuis qu'une grave maladie avait failli lui être fatale en 2006. Après cet événement, il s'était retiré en transmettant les rênes du pays à son frère cadet Raul, aujourd'hui âgé de 85 ans.
Dans un discours devant la foule rassemblée sur la place centrale de Santiago et en présence de dignitaires étrangers, ce dernier a annoncé samedi qu'aucune statue ne serait érigée en souvenir de Fidel Castro ni qu'aucun lieu public ne porterait son nom, conformément à ses volontés.
 
Cette volonté d'anonymat contraste avec le sort réservé à José Marti dont les bustes sont partout à Cuba et dont le nom a été donné à l'aéroport international de La Havane. Un monument important à la mémoire du poète et écrivain, mort en 1895 durant la guerre d'indépendance contre l'Espagne, s'élève dans la capitale, place de la Révolution.
 
Après avoir renversé le régime pro-américain de Fulgencio Batista en 1959, Fidel Castro et ses révolutionnaires ont ensuite amalgamé les idéaux d'indépendance de José Marti au communisme d'obédience soviétique qu'ils prônaient.

"L'union de deux idées a été très importante pour le peuple cubain", explique Maria Martinez, 50 ans, qui travaille dans un musée. "Fidel a suivi les idées de Marti."
 
Nombre de lectures : 38 fois

Nouveau commentaire :










Inscription à la newsletter