Connectez-vous

Les bénéfices d'Emirates s'envolent

Vendredi 8 Novembre 2019

La plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient, Emirates, affiche d'excellents chiffres grâce entre autres à une réduction des coûts d'exploitation et à la baisse du prix du fuel.
 
La compagnie de Dubaï a précisé, dans un communiqué, avoir dégagé un bénéfice net de 235 millions de dollars (presque autant en francs) au cours des six premiers mois de son exercice fiscal, contre 62 millions au cours de la même période de l'année dernière. L'exercice fiscal commence au 1er avril.
 
Le fuel représente un tiers des dépenses de la compagnie, a indiqué le communiqué d'Emirates qui explique aussi le résultat par une réduction de 8% des coûts d'exploitation et par une augmentation du nombre de passagers par vol.
 
«La baisse du prix du fuel a été un bon répit car nous avons vu notre facture baisser de 2 milliards de dirhams (545 millions de dollars) par rapport à la même période l'année dernière», a déclaré, dans le communiqué, cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum, président d'Emirates.
 
Des millions de passagers transportés
 
«Cependant, les fluctuations défavorables des taux de change ont enlevé environ 1,2 milliard de dirhams (327 millions de dollars) de nos bénéfices», a-t-il ajouté. Sur l'exercice annuel de 2018, Emirates a vu son bénéfice chuter de 69% à 237 millions de dollars en raison des prix élevés de fuel et des fluctuations de change.
 
Emirates a indiqué qu'en dépit de la forte progression de ses bénéfices semestriels, son chiffre d'affaires a reculé de 3% à 12,9 milliards de dollars.
 
Durant les six mois de l'exercice fiscal, la compagnie a transporté 29,6 millions de passagers, soit 2% de moins que pendant la même période de l'exercice précédent. Le réseau mondial d'Emirates comprend plus de 158 destinations dans 84 pays. Sa flotte est composée de 267 gros porteurs, dont plus de 100 Airbus 380. (ats/nxp)
Nombre de lectures : 88 fois












Inscription à la newsletter