Connectez-vous

Le "roi du diamant" Beny Steinmetz interpellé en Israël

Lundi 19 Décembre 2016

Le milliardaire israélien Beny Steinmetz, surnommé le roi du diamant, a été interpellé lundi par la police et placé en résidence surveillée dans le cadre d'une affaire de corruption en lien avec l'exploration de gisements miniers en Guinée.
 
Le groupe minier Beny Steinmetz Group Resources (BSGR), qui fait dans un communiqué état de cette arrestation, souligne que les allégations de versements de pots-de-vin et de corruption avancées dans ce dossier sont dénuées de tout fondement.
 
Le placement en résidence surveillée de Beny Steimetz, 60 ans, court jusqu'au 2 janvier, a précisé la police israélienne.
 
Un des avocats de BSGR, Yuval Sasson, agissant aussi au nom de Beny Steimetz, a estimé que ce nouveau développement était la conséquence d'une "investigation menée par le gouvernement guinéen afin d'exproprier BSGR de ses droits d'exploitation minière".
 
BSGR, filiale minière du holding familial Steinmetz, rappelle de son côté que l'enquête a été lancée à l'origine par la justice guinéenne, avec l'aide d'enquêteurs de la police aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Suisse. Le groupe, basé à Guernesey, présente Beny Steinmetz comme un "conseiller".
 
A Conakry, un porte-parole du gouvernement a refusé de faire le moindre commentaire sur le fond mais a rappelé que la Guinée entendait lutter contre la corruption et faire respecter l'indépendance de la justice du pays.
 
Le président Alpha Condé a ordonné un audit du système des concessions minières dans son pays et cherche à savoir comment BSGR a obtenu en 2008 les droits d'exploitation d'un des plus importants gisements de minerai de fer au monde, à Simandou.
 
Un ancien ministre des Mines, Mahmoud Thiam, a été arrêté à New York la semaine dernière et est soupçonné d'avoir touché des pots-de-vin liés à l'exploitation minière dans son pays. (Reuters)
 
Nombre de lectures : 32 fois












Inscription à la newsletter