Connectez-vous

Le procès d'un criminel de guerre présumé libérien débute en Suisse

Vendredi 4 Décembre 2020

Le procès doublement historique de l'ex-commandant rebelle libérien Alieu Kosiah, accusé d'avoir commis des atrocités entre 1993 et 1995 pendant la guerre civile dans son pays, s'est ouvert jeudi en Suisse. … Aucun Libérien n'a été condamné jusqu'ici, dans son pays ou à l'étranger, pour des crimes de guerre commis pendant la guerre civile au Liberia.
 
En outre, comme l'explique Human Rights Watch (HRW), Alieu Kosiah "est le premier individu à être jugé pour crimes de guerre par un tribunal pénal non militaire en Suisse". Un des principaux acteurs du conflit, l'ex-chef de guerre devenu président (1997-2003) Charles Taylor, avait été condamné en 2012 pour des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre perpétrés en Sierra Leone, voisin du Liberia, mais il n'a pas été inquiété pour les atrocités commises dans son propre pays d'Afrique de l'Ouest. (AFP)
 
Nombre de lectures : 105 fois












Inscription à la newsletter