Connectez-vous

Le patron d'Eni renvoyé en procès pour corruption au Nigeria

Mercredi 8 Février 2017

MILAN (Reuters) - Le parquet italien a ordonné le renvoi en procès de 11 personnes, parmi lesquelles Claudio Descalzi, l'administrateur délégué du groupe pétrolier Eni, pour une affaire de corruption au Nigeria, a-t-on appris mercredi de sources judiciaires.
 
Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès d'Eni, dont l'action perd autour de 1% à la Bourse de Milan vers 12h05 GMT.
 
L'enquête porte sur l'acquisition du bloc offshore OPL-245 au Nigeria en 2011 par Eni et Royal Dutch Shell pour quelque 1,3 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros).
 
L'instruction avait été achevée en décembre.
 
Nombre de lectures : 33 fois












Inscription à la newsletter