Connectez-vous

Le maire de New York échappe à des poursuites pour corruption

Jeudi 16 Mars 2017

Le maire de New York échappe à des poursuites pour corruption
NEW YORK (Reuters) - Le maire de New York, Bill de Blasio (photo), et ses conseillers ne seront pas poursuivis par la justice qui enquêtait sur d'éventuels cas de corruption dans le financement de sa campagne électorale victorieuse en 2013, ont annoncé jeudi la justice fédérale et celle de Manhattan.
 
L'abandon de ces enquêtes va permettre à Bill de Blasio de mener avec plus de sérénité sa campagne électorale pour décrocher à l'automne un nouveau mandat à la tête de la ville la plus peuplée des Etats-Unis.
 
Pendant plus d'un an, la justice fédérale a cherché à savoir si des personnes ayant effectué des levées de fonds pour la campagne municipale de 2013 et une ONG mise en place par des conseillers de Bill de Blasio ont ensuite obtenu un traitement de faveur de la part du maire ou de ses collaborateurs.
 
Le procureur de New York, Cyrus Vance, se demandait de son côté si Bill de Blasio n'avait pas utilisé des stratagèmes pour contourner la législation de l'Etat de New York sur le financement des campagnes électorales.
 
S'il a exclu de poursuivre le maire de New York au pénal, Cyrus Vance a déploré jeudi que les méthodes de Bill de Blasio aient été à l'encontre de "l'esprit et la lettre" de la législation.
 
Lors de son intervention radiophonique hebdomadaire, Bill de Blasio a dit apprécier que la justice fédérale et celle de New York aient accompli un travail "minutieux" et aient publié leurs conclusions, une procédure relativement inhabituelle.
 
"Depuis le début, il y a à peu près un an, j'ai répété que nous nous étions correctement comportés, nous avons respecté l'éthique, nous avons respecté la loi", a-t-il dit.
 
Nombre de lectures : 34 fois









Inscription à la newsletter