Connectez-vous

Le maire FN d'Hayange est mis en examen

Dimanche 19 Février 2017

Le maire FN d'Hayange, Fabien Engelmann, a été placé en garde à vue puis mis en examen mercredi dans le cadre d'une affaire de marché public, a rapporté samedi Le Républicain Lorrain.
 
Le service régional de police judiciaire (SRPJ) de Nancy s'intéresse à l'achat de plusieurs photocopieurs pour les écoles de la commune, « un marché à plusieurs dizaines de milliers d'euros », précise le quotidien lorrain. Fabien Engelmann est soupçonné de ne pas avoir respecté les règles du code des marchés publics, et d'avoir permis à un intermédiaire proche du FN d'empocher une partie des sommes au passage.
 
D'après Le Républicain lorrain, l'élu a gardé le silence devant les enquêteurs et devant la juge d’instruction qui l’a mis en examen mercredi. « Il est possible qu’en 2015, on ait fait vite. Les appareils étaient vétustes. Ce n’était que du noir et blanc… », a seulement réagi le maire auprès du quotidien.
 
Fabien Engelmann a expliqué qu'il en dira plus « une fois les investigations terminées » et souligné qu'il était « présumé innocent et peut-être que ça se finira par un non-lieu ». Il a également dénoncé le calendrier de l'enquête : « Je trouve ça curieux que ça arrive et sorte à quelques semaines de la présidentielle. »
 
Ce n'est pas la première fois que le nom du maire apparaît dans une affaire. Élu maire d'Hayange aux élections municipales de 2014, Fabien Engelmann a été condamné à un an d’inéligibilité en décembre 2014 pour des irrégularités dans ses comptes de campagne, révélées par Mediapart en septembre 2014.
 
L'élu avait fait appel de cette décision, et en juin 2015, le Conseil d'État avait annulé la sanction d'inéligibilité mais confirmé le rejet du compte de campagne du maire. 
 
Mediapart avait raconté les difficultés du Front national dans cette ville de 16 000 habitants en Moselle, plus grande commune de la vallée lorraine de l’acier, la Fensch.
 
Nombre de lectures : 46 fois












Inscription à la newsletter