Connectez-vous

Le déploiement de policiers kényans en Haïti « probablement la semaine prochaine ou la suivante »

Lundi 10 Juin 2024

Le déploiement de policiers kényans dans le cadre d’une mission soutenue par les Nations unies (ONU) en Haïti, pays en proie à la violence des gangs, aura lieu « probablement la semaine prochaine ou la suivante », a assuré dimanche 9 juin le président kényan, William Ruto. 

 

Le Kenya, pays d’Afrique de l’Est, doit prendre la tête de cette mission, validée en octobre 2023 par le Conseil de sécurité de l’ONU, avec l’envoi de 1 000 policiers dans l’Etat des Caraïbes. D’autres pays doivent également contribuer à cette force (Bénin, Bahamas, Bangladesh, Barbade, Tchad…). 

 

« Probablement d’ici à la semaine prochaine ou la suivante, nous enverrons des policiers pour rétablir la paix » en Haïti, a déclaré le chef de l’Etat kényan lors d’un déplacement à Nakuru, dans le centre du pays. 

 

Lors de sa visite d’Etat aux Etats-Unis, M. Ruto avait affirmé à la BBC, le 25 mai, qu’il s’attendait à une arrivée des forces kényanes dans environ trois semaines. Le 31 mai, le président kényan s’était dit « confiant » quant au déploiement prochain de policiers. La mission, dans laquelle les Etats-Unis sont très impliqués sur le plan logistique – sans toutefois fournir d’hommes –, doit épauler la police haïtienne dans la lutte contre les gangs qui terrorisent la population. [Le Monde avec AFP]

Nombre de lectures : 173 fois











Inscription à la newsletter