Connectez-vous

« La vitesse et la température du développement de la Chine » (Le Quotidien du Peuple)

Mardi 11 Mai 2021

« La vitesse et la température du développement de la Chine » (Le Quotidien du Peuple)
Le réseau ferroviaire à grande vitesse chinois continue de s'étendre et le kilométrage en exploitation avoisine aujourd’hui les 40 000 kilomètres. Si les trains à grande vitesse Fuxing sillonnent le vaste territoire de l'État, il y a toujours dans le même temps 81 paires de « trains lents » de bien-être public qui n'ont pas ajusté leurs prix depuis de nombreuses années, s'arrêtent dans de petites gares et transportent 12 millions de personnes le long de leurs ligne chaque année. Les trains à grande vitesse en plein galop et les voitures lentes à la carrosserie verte contrastent fortement et de manière intrigante, dessinant pourtant une image vivante des chemins de fer chinois.
 
Le « petit lent », tel qu’il est décrit dans la bouche des villageois, roule à une vitesse moyenne généralement inférieure à 40 km/h, toute l'année, offrant des billets à bas prix, transportant les moyens de subsistance et les rêves de nombreuses personnes. Ce symbole va au-delà du seul « train lent » : de la construction d’une station de base de communication de service universel dans les montagnes profondes à la garantie de la production et de l’approvisionnement stables de petites variétés de médicaments ; de la promotion de la transformation des applications Internet mobiles pour qu’elles s’adaptent aux personnes âgées à l’amélioration du système de protection pour les enfants en détresse...
 
Ces dernières années, dans le cadre du service à sa population, la Chine a lancé des projets de service public qui répondent aux besoins de groupes particuliers dans de nombreux domaines. Des mesures pragmatiques ont été adoptées pour résoudre les problèmes de subsistance des gens de manière ciblée, et renforcer solidement leur sentiment de gain, de bonheur et de sécurité. Cela illustre parfaitement que dans la nouvelle ère, la Chine ne prête pas seulement attention à la vitesse du développement, mais s’intéresse aussi toujours à la température du développement.
 
La température du développement est pleine du sentiment de « ne pas laisser une seule personne derrière ». Dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19, la Chine a toujours insisté sur le principe « les gens d'abord et la vie d'abord », et fait tout son possible pour soigner les patients, ne jamais oublier la moindre personne infectée et ne jamais abandonner un patient malade ; pour gagner la bataille contre la pauvreté, il faut renforcer les mesures de lutte ciblée pour qu’il « n’en manque pas un ». Pour remporter une victoire décisive et construire une société modérément prospère de manière globale, personne ne sera laissé pour compte ni abandonné. Les efforts visant à assurer et à améliorer les moyens de subsistance des gens, à améliorer leur bien-être et à adhérer à la voie de la prospérité commune, démontrent pleinement les avantages significatifs du système socialiste aux caractéristiques chinoises.
 
La température de développement dépend du travail réel consistant à ne pas baisser les bras face au moindre problème et à résoudre les problèmes. Les moyens de subsistance des gens ne sont pas des choses négligeables, tout comme les branches et les feuilles d’un arbre méritent l’attention. Pendant la période de prévention et de contrôle de l'épidémie, un panneau qui disait « Entrez ici sans code de santé » a été salué par de nombreux internautes. Il n'y a pas si longtemps, « promouvoir la transformation des équipements publics en faveur des personnes âgées » a été inscrit dans les grandes lignes du 14e Plan quinquennal. Début avril, le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information a publié un avis pour déployer et poursuivre la mise en œuvre des actions spéciales pour l'adaptation des applications Internet et l'amélioration de l'accès sans barrières. De nos jours, de plus en plus d'endroits disposent de plans plus complets et de mesures plus détaillées pour fournir des services publics chaleureux aux groupes spéciaux et aux personnes en difficulté.
 
La température de développement montre jusqu’où on a pu aller avec l’idée ne pas faire de gains à court terme. Pour le « train lent » serpentant à travers les hautes montagnes, le prix du billet pour quelques arrêts n'est que de quelques yuans. Si vous faites un simple calcul de coût économique, c'est évidemment une perte, mais dans le même temps c'est aussi une bouée de sauvetage et la voie vers la prospérité pour les gens qui habitent le long de la ligne. Il y a peu de ménages dans les villages de montagne éloignés, mais pourtant des stations de base de communication sont toujours érigées comme elles le seraient ailleurs et elles tiennent debout, car le bénéfice de la population ne peut se limiter au simple calcul des avantages économiques. Nous comprenons profondément que le développement n'est pas seulement le grand récit d’un pays, mais qu’il est aussi lié aux intérêts personnels des individus, ce qui est spécifique et subtil.
 
Aujourd'hui, la Chine, qui change avec chaque jour qui passe, marque la vitesse de l'innovation et du développement avec des performances réelles. Le submersible « Fendouzhe » (« Lutteur ») a plongé à 10 000 mètres de profondeur, le projet informatique quantique dit des « Neuf Chapitres » est devenu réalité, la sonde « Tianwen 1» a pénétré sur l'orbite de Mars, la couverture des zones urbaines et rurales par la 5G s’accélère... Sur la terre de Chine, le pouls du développement peut être ressenti partout. Il convient également de noter que le problème du développement déséquilibré et insuffisant de notre pays est toujours d'actualité. Le nouveau voyage consistant à construire un pays socialiste moderne de manière globale a commencé, et nous devons avancer courageusement pas à pas pour faire avancer la cause du pays pour le bien-être de la population. En adhérant sans faiblesse au concept de développement centré sur les personnes et au concept de développement partagé, nous pourrons enrichir la dimension du développement et élargir la valeur du développement au cours de ce voyage.
 
« Ma mission est de bien faire cette chose dans le reste de ma vie. Cela n'a rien à voir avec la vitesse du train », a déclaré un conducteur d'un « train lent ». « Même les choses les plus insignifiantes peuvent être bonnes pour la prospérité des gens ». Si nous faisons un travail pratique pour les masses et résolvons des problèmes difficiles, et si nous rendons le développement plus chaleureux et les moyens de subsistance des gens plus solides, alors nous rassemblerons certainement la grande force nécessaire pour avancer, conquérir le cœur des gens et gagner le futur.
Li Haoran (journaliste au Quotidien du Peuple)
Nombre de lectures : 75 fois












Inscription à la newsletter