Connectez-vous

La revue de presse du weekend

Samedi 17 Octobre 2020

Les journaux parvenus ce samedi à l’APS traitent de divers sujets parmi lesquels figurent la visite du président Macky Sall à Abuja, la politique avec la vente des cartes au sein du parti démocratique sénégalais (PDS) et la traduction du juge Téliko devant le conseil de discipline de la magistrature.
 
‘’Macky et Emballo chez Buhari : Mystères autour d’un voyage’’, titre WalfQuotidien qui renseigne que le président sénégalais et son homologue bissau-guinéen étaient, pendant 48 heures, les hôtes du président nigérian, Muhamadou Buhari pour une visite dite ‘’d’amitié et de travail’’.
 
Mais, estime le journal, au-delà des formules protocolaires, ce voyage qui intervient à quelques jours des élections présidentielles en Guinée et en Côte d’Ivoire dont les présidents sortants veulent briguer un troisième mandat laisse perplexe.
 
Macky Sall, rapporte Le Soleil, s’est adressé aux investisseurs américains lors de cette visite à Abuja : ‘’L’Afrique, une terre d’opportunités ouverte à tous les partenaires, sans exclusive et sans exclusion’’, écrit le journal en citant le président Sall. ‘’Il a, par ailleurs, invité à revoir certaines procédures et à lever certaines équivoques sur les risques en Afrique’’, ajoute Le Soleil.
 
Faisant le compte rendu du lancement de la vente des cartes du PDS, L’AS signale que ‘’Bara Gaye se rebelle contre les Wade’’. Le journal indique que les partisans du maire de Yeumbeul nord laissent éclater leur colère et perturbe l’opération. ‘’La cérémonie vire à la bagarre entre libéraux’’, rapporte Vox Populi, précisant que ‘’des jeunes souteneurs de Bara Gaye gazent leurs frères de parti’’. 
 
Sur la convocation du juge Téliko devant le conseil de discipline de la magistrature, Le Quotidien note que l’audition se déroulera à Dakar, après le report de la programmation qui était prévue à Ziguinchor. ‘’Traduit en conseil de discipline : Téliko convoqué le 28 octobre à la cours suprême’’, renchérit L’AS.
 
Enquête revient sur le drame de l’émigration clandestine avec son lot de naufrages de pirogues. ‘’Hécatombe en mer’’, titre le journal, indiquant que 37 subsahariens, en majorité des Sénégalais, ont péri dans l’Atlantique. Partis des côtes mauritaniennes, le 26 septembre, il n’y a eu que 12 rescapés, selon Enquête

De son côté, Libération rapporte que des bus Dakar Dem Dikk sont à l’arrêt faute de carburant. ’’Les usagers, estime le journal, sont des victimes collatérales d’un scandale à milliards’’. (APS)
Nombre de lectures : 103 fois












Inscription à la newsletter