Connectez-vous

La revue de presse du week-end

Samedi 7 Décembre 2019

La décision prise par le président de la République de réquisitionner les travailleurs en grève de la Sénégalaise des eaux (SDE) est largement relayée par les quotidiens pour leur livraison de ce weekend.
 
Macky Sall a signé, vendredi, un décret portant réquisition du personnel de la SDE, afin que soit assurée ‘’la continuité du service public de l’eau potable’’, une décision concernant la période du 6 au 31 décembre 2019.
 
Les travailleurs de la Sénégalaise des eaux ont entamé lundi une grève en guise de protestation contre le refus du gouvernement de leur octroyer 15% du capital de la société Suez France. Cette dernière a été choisie par l’Etat du Sénégal pour prendre le relais de la SDE dans la distribution de l’eau en milieu urbain, à partir du 1er janvier 2020.
 
Selon le gouvernement, seuls 10% du capital de l’entreprise ne peuvent être cédés aux travailleurs, avec la répartition suivante : 7% pour les employés de la SDE et 3% que vont se partager les travailleurs de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) et de la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES).
 
Mais ‘’cette proposition a été rejetée par les travailleurs de la SDE, qui exigent que l’intégralité des 10% leur soit réservée au détriment des deux autres composantes (l’ONAS et la SONES)’’, soutient le gouvernement, qui dénonce ‘’un mouvement de grève qui dure depuis le 2 décembre 2019, avec des actes de sabotage inacceptables’’. 
 
Le différend suscite un vif intérêt pour les quotidiens dont La Tribune, qui écrit : ‘’Les grévistes de la SDE condamnés aux travaux forcés’’.
 
‘’Grève des travailleurs de la SDE : Macky [Sall] se braque et réquisitionne tout le monde’’, lit-on sur la une de Libération.
 
‘’Le but [de la réquisition], c’est d’assurer la continuité du service public de l’eau potable dont l’accès est un droit fondamental’’, explique Le Soleil, sur la base du décret présidentiel.
 
Selon WalfQuotidien, le décret de réquisition ‘’sonne comme une menace à l’endroit des agents de la SDE’’ dont la grève ‘’a occasionné un terrible manque d’eau dans beaucoup de quartiers de Dakar’’.
 
‘’Le président de la République en a marre. Il est en colère contre les travailleurs de la Sénégalaise des eaux. Le chef de l’Etat digère très mal la perturbation de la distribution de l’eau dans plusieurs quartiers de Dakar, à la suite de la grève de 72 heures des agents de la SDE’’, commente L’Observateur.
 
Le même journal relaye les propos du coordonnateur de l’Intersyndicale des travailleurs de la SDE, qui qualifie le décret de réquisition de ‘’nul et non avenu’’.
 
‘’Dans l’histoire du monde, il n’y a jamais eu de décret qui réquisitionne tout un personnel. Ce n’est pas possible. C’est un abus de pouvoir de la part des autorités étatiques’’, soutient Baba Ngom, cité par L’Observateur.
 
La porte-parole du gouvernement, elle, déclare que ‘’tout manquement à cette réquisition sera sanctionnée’’, un avertissement relayé par Le Quotidien.
 
Le non-respect de cette décision est passible de sanctions, souligne L’As. Sera punie d’une amende de 500.000 à 1.000.000 francs CFA et d’un emprisonnement de trois mois à un an, ou de l’une de ces deux peines seulement, tout travailleur requis conformément aux dispositions de l’article L.276 du code du travail et n’ayant pas déféré à l’ordre de réquisition, rappelle ce journal.
 
‘’A la SDE, certains ont pensé avoir la même popularité que les travailleurs français du train. Mais ici, ce n’est pas la même chose’’, écrit Le Quotidien dans un billet consacré au sujet.
 
‘’Les travailleurs de la SDE n’ont pas compris qu’à force de tirer sur la corde, ils allaient [affaiblir] le soutien dont ils pouvaient bénéficier auprès de la population. Pour obtenir gain de cause maintenant, ce sera pour eux la mer à boire’’, affirme l’auteur du billet.
 
‘’Après cette décision, va-t-on continuer à voir les populations trimballer des bidons vides, à la recherche du liquide au moins jusqu’à lundi ?’’ se demande Le Quotidien.
 
Selon ce journal, les travailleurs de la SDE ont décidé, vendredi, avant la publication du décret de réquisition, de poursuivre leur grève jusqu’à lundi prochain.(APS)
 
 
Nombre de lectures : 57 fois












Inscription à la newsletter