Connectez-vous

La revue de presse du 3 avril 2020

Vendredi 3 Avril 2020

Les quotidiens reçus vendredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) font le bilan de la riposte au Covid-19, un mois après son apparition au Sénégal.
 
L’As affiche à sa Une ’’Les chiffre de l’espoir’’. Dressant le bilan mensuel du Covid-19 au Sénégal, le journal rapporte que le ministère de la Santé a pu mobiliser 500 lits, ajoutant que ’’1851 personnes sont en train d’être suivies ; 40% des patients sont des cas importés ; 4% des cas communautaires et 55% des cas contacts ; 1738 échantillons ont été testés et ont conduit à l’identification de 195 cas confirmés’’.
 
Concernant les malades, Enquête renseigne que ‘’les personnes de plus de 60 ans représentent plus de 14%’’. ‘’Les personnes âgées, les enfants et les patients atteints de maladies chroniques sont les plus à risque à la pandémie de la Covid-19. Au Sénégal, la tranche d’âge des cas est de 25 à plus de 60 ans. Les femmes sont les plus touchées’’, selon le journal.
 
Selon Enquête, le directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous), Docteur Abdoulaye Bousso, ’’a pris la peine d’éclairer les choses’’, jeudi lors de la conférence mensuelle tenue par le ministère de la Santé et de l’Action sociale.
 
’’Dr Bousso a, en outre, précisé dans la même publication, que la prise en charge ne se limite pas seulement au traitement spécifique. Même si le traitement antiviral leur permet de raccourcir la durée d’hospitalisation, de guérir plus vite le malade. Mais, dit-il, ce traitement ne serait pas suffisant, si on ne l’associait pas à d’autres traitements thérapeutiques tels que le traitement symptomatique’’’.
 
Tribune se fait écho des propos rassurants du professeur Moussa Seydi, chef du Service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital de Fann, à Dakar. ’’Les patients de covid-19 sous traitement avec de l’hydroxychloroquine guérissaient plus rapidement’’, selon Seydi qui promet d’y associer dans les prochains jours de l’azithromycine afin de parvenir à de meilleurs résultats.
 
’’Mais comme j’ai eu à le dire, en matière de sciences la constatation seule ne suffit pas. Il faut faire des recherches poussées avant de valider une attitude. Ce constat nous rassure et rassure toute mon équipe’’, soutient Pr Seydi dans des propos rapportés par ce journal.

"En l’absence pour le moment de vaccin, l’hydroxychloroquine s’avère la seule voie de salut pour les patients atteints du Covid-19", indique Walfquotidien reprend également les propos du Pr Seydi. 
 
’’Après un mois de présence du Covid-19, le Sénégal dans l’attente d’un pic crucial’’, selon Le Témoin. ‘’Avec 195 cas et 55 guérisons, le Sénégal s’en sort pas mal’’ et ‘’Dakar Sud et Dakar Ouest [sont] les nouveaux foyers de la pandémie’’ au Sénégal, renseigne ce quotidien.
 
Dans le journal, Dr Abdoulaye Bousso déclare : ’’A partir de la semaine prochaine, on pourrait avoir une meilleure visibilité sur la courbe épidémiologique’’.
 
Le directeur du COUS souligne dans Le Témoin que ’’ce serait hasardeux de donner une date pour le pic de la maladie au Sénégal. Les effets des mesures de contingence relatives à la fermeture des frontières aériennes, la suspension des enseignements et l’interdiction des manifestations publiques devront commencer à se voir à partir de la semaine prochaine’’.
 
Faisant le bilan de la maladie, Source A écrit : ’’Après 1 mois de guerre contre le coronavirus Diouf Sarr, en chiffres et en lettres’’. ’’Le Sénégal compte à ce jour, 195 positifs dont 55 guéris, 1 décès, 1 évacué en France et 138 patients toujours sous traitement’’, rapporte la publication.
 
Le journal informe par ailleurs que le centre de traitement des maladies infectieuses en construction à Touba ’’a été] chassé de l’héliport sur ordre du khalife général des mourides’’.
 
Le journal explique : ’’une réunion s’est tenue, avant-hier, au village de Bofel, dans le siège du dahira Matlaboul Fawzayni, pour statuer sur le nouveau site devant abriter l’infrastructure sanitaire, après sa délocalisation. Etaient présents à cette rencontre, le gouverneur Gorgui Mbaye, Serigne Cheikh Abdou Latif Mbacké, représentant du khalife, Dr Amadou Fall, le maire Abdou Lahat Ka, entre autres’’. (APS)
 
Nombre de lectures : 100 fois












Inscription à la newsletter