Connectez-vous

La revue de presse du 26 septembre 2022

Lundi 26 Septembre 2022

L’an 20 du naufrage du bateau ‘’Le Joola’’ et la rupture entre Aminata Touré et Macky Sall sont les sujets en exergue dans les quotidiens reçus lundi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

‘’An 20 du naufrage du bateau Le Joola, la douleur toujours vive’’, affiche à sa Une Le Soleil, soulignant que depuis que le navire ‘’a coulé au large des côtes gambiennes, le 26 septembre 2002, les familles des victimes ne cessent de réclamer le renflouement de l’épave, la justice et la vérité, mais aussi la prise en charge psychosociale des rescapés et de tous ceux qui ont vu périr leurs proches’’.

Le bateau ’’Le Joola’’ qui assurait la liaison entre Dakar et Ziguinchor a fait naufrage le 26 septembre 2002 au large de la Gambie. Officiellement le bilan est de 1.863 morts et 63 rescapés.

Vingt ans après le drame, ‘’la douleur est toujours vive’’, dit Les Echos. Parlant de cette tragédie, le quotidien Bës Bi Le Jour ‘’pose encore le débat sur les mauvaises habitudes’’ et affiche à la Une : ‘’Le naufrage de l’introspection’’.

‘’Comment arriver à changer la nature du Sénégalais ? Voilà une question lancinante qui reste sans réponse. Car, alors que l’on commémore les 20 ans du naufrage du bateau Le Joola, dans les transports, c’est encore et toujours l’inconscience et la surcharge. 20 temps d’insouciance et d’inconscience. Malgré les appels à l’introspection’’, écrit le journal.

En politique, la publication note qu’après avoir ‘’acté’’, dimanche lors d’une conférence de presse, sa rupture avec Macky Sall, Aminata Touré ‘’compte quitter le groupe parlementaire Benno bokk yaakaar (Bby) pour devenir députée non inscrite’’.

Tête de liste de la coalition Bby lors des législatives de juillet, Aminata Touré dite Mimi avait boycotté la séance d’installation de l’Assemblée nationale, dénonçant le choix porté sur Amadou Mame Diop pour la présidence de l’institution. En conférence de presse, dimanche, l’ancienne Première ministre a annoncé quitter le groupe parlementaire de la coalition présidentielle pour devenir une députée non inscrite.

Selon WalfQuotidien, ‘’le divorce est maintenant consommé entre le président Macky Sall et son ex Premier ministre’’. ‘’Aminata Touré qui affiche d’ores et déjà ses ambitions pour la présidentielle de 2024, a manifesté son opposition à Macky Sall et contre le troisième mandat’’, écrit Walf.

S’estimant ‘’trahie’’ par le chef de l’Etat pour le poste de président de l’Assemblée nationale, ‘’Mimi se libère de Benno’’, selon Sud Quotidien.

Aminata Touré ‘’sonne la rébellion’’, dit L’Info. Entre ‘’rébellion’’ et ‘’démission’’ du groupe de BBY, ‘’Mimi sort du bois’’, titre EnQuête. ‘’En croisade contre le 3e mandat, la députée a annoncé, dimanche, sa démission du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar’’, écrit le journal.

Pour Vox Populi, ‘’Mimi rêve de la présidentielle de 2024 et démissionne du groupe BBY’’. (APS)
 
 
 
Nombre de lectures : 72 fois












Inscription à la newsletter