Connectez-vous

La revue de presse du 25 juin 2022

Samedi 25 Juin 2022

Les journaux reçus samedi à l’APS ont mis en exergue la sortie du porte-parole du ministère de la Justice sur les ’’attaques contre le fonctionnement de la Justice’’, l’actualité politique et la commémoration du centenaire du rappel à Dieu de Seydi El Hadji Malick Sy, hagiographe du prophète de l’Islam et Khalife de la tidjaniya. 
 
’’Le ministère de la Justice dit son ras-le-bol des coups de boutoir de l’opposition’’, affiche à sa Une Vox Populi qui renseigne que ce département ministériel, dirigé par Me Malick Sall ‘’réaffirme les sacro-saints principes’’.
 
Dans ce journal, le directeur des Affaires criminelles et des grâces, Yakham Lèye, porte-parole du ministère déclare : ’’La Justice ne cherche ni à plaire, ni à déplaire et ne saurait non plus être intimidée ou distraite’’. Il précise que ’’la Justice ne peut pas et ne doit pas être distribuée au gré de surenchères médiatico-politiques ou des besoins contingents de quelques personnes quel que ce soit le bord où elles se situent’’.
 
Selon Les Echos, ’’le ministère sort de sa torpeur et dit ses vérités’’. Dans ce journal, Makham Lèye rappelle que la Justice ‘’doit demeurer intransigeante par rapport aux principes qui la gouvernent’’. Dans les colonnes de Bès bi le journal, aussi, le porte-parole du ministère précise que : ‘’l’obéissance à la Loi et le respect de l’autorité de l’Etat sont des exigences’’. 
 
’’Les instruments de la démocratie ne doivent pas être utilisés contre la démocratie’’ fait savoir dans le journal Enquête, Yakham Lèye, avant d’inviter les citoyens et acteurs politiques en particulier ‘’à user de leurs droits démocratiques avec responsabilité’’.
 
D’autres quotidiens ont mis le focus sur l’actualité politique dans un contexte assez ‘’tendu’’ entre le pouvoir et une grande partie de l’opposition à l’approche de la campagne électorale pour les législatives du 31 juillet prochain.
 
’’Accusations contre accusations : BBY-YAW, la guerre des maux’’, affiche à la Une L’Observateur. Selon L’Obs, ’’la coalition Benno Bokk Yakaar prend très au sérieux les menaces sur la sécurité du pays’’. 
 
Selon L’Obs toujours, ’’Yewwi Askan Wi vilipende Macky Sall devant les Nations Unies’’ pour dénoncer ‘’la violation des droits de l’homme’’ au Sénégal. ‘’Le combat contre les violations des Droits de l’homme au Sénégal prend une autre tournure’’, dit la publication.

’’Emprisonnement d’opposants, interdiction de manifester : le grand bon en arrière’’, déplore pour sa part WalfQuotidien et parle d’une ’’gouvernance démocratique à reculons’’. Selon ce journal : ’’En dix ans, le Sénégal n’a pas bougé d’un iota au plan de la gouvernance démocratique. Le pays est exactement là où il était en 2011’’.

’’Nous avons la même configuration politique avec un président de la République qui a épuisé ses deux mandats et qui cherche à briguer un troisième par la force et qui excelle dans la violation des libertés avec l’interdiction des manifestations et l’emprisonnement d’opposants, etc.’’, écrit WalfQuotidien.

D’autres publications ont mis l’accent sur le centenaire (1922-2022), du rappel à Dieu de Seydi El Hadji Malick Sy. ‘’Centenaire du rappel à Dieu de Seydi El Hadji Malick Sy : Maodo, l’œuvre intemporelle’’, titre Le Soleil. Ce journal informe en même temps que le chef de l’Etat, Macky Sall, se rend ce samedi à Tivaouane, cité religieuse du guide spirituel, située dans la région de Thiès.

Sur ce sujet, Le Quotidien écrit : ‘’centenaire de la disparition de El Hadji Malick Sy : les 100 temps de Mawdo’’. ‘’Il y a 100 ans que s’éteigne (...), El Hadji Maodo Malick Sy. C’était le 27 juin 1922 à Tivaouane’’, renseigne cette publication. Elle ajoute : ‘’L’œuvre de Maodo, une source intarissable et inépuisable qui a consacré toute sa vie au service exclusif d’Allah et de son prophète Mohamed (PSL) sera revisitée durant 4 jours à la cité religieuse de Tivaouane’’.

Dans le même temps, L’AS informe que le président de la République sera à Tivaouane pour entre autres effectuer la pose de la première pierre du nouvel hôpital de la ville. ‘’Pose de la première pierre du nouvel hôpital de la cité de Maodo, aujourd’hui : Macky dote Tivaouane d’un joyau de 46 milliards’’, informe L’AS. (APS)
Nombre de lectures : 105 fois












Inscription à la newsletter