Connectez-vous

La revue de presse du 25 juin 2019

Mardi 25 Juin 2019

La démission d’Aliou Sall de son poste de directeur de la Caisse des dépôts et de consignations (CDC) est le sujet en exergue dans les quotidiens reçus mardi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).
 
Le maire de Guédiawaye Aliou Sall a annoncé lundi sa démission de son poste de directeur de la Caisse des dépôts et de consignations (CDC) pour, dit-il, dans une déclaration publiée sur sa page facebook, "laver [son] honneur sali’’.
 
Alors qu’il devait faire une déclaration dans les locaux de sa mairie, l’ex-patron de la CDC s’en est vu empêcher par ses sympathisants et des militants de son parti, l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir). Opposés à sa démission, ces derniers se sont en effet fortement mobilisés devant l’entrée de l’institution municipale pour lui en bloquer l’accès. Aussi a-t-il dû se résoudre à publier sa déclaration sur sa page facebook.
 
Sous le feu des critiques depuis la parution d’un documentaire de la BBC l’accusant d’avoir reçu des pots-de-vin dans le cadre de l’octroi d’un contrat pétrolier à l’homme d’affaires roumain Frank Timis, il a finalement choisi de jeter l’éponge.
 
’’Pour dire enfin, que, fort de la conviction profonde que demain il fera jour, et que la lumière finira d’avoir raison des ténèbres, je prends ici devant vous la décision de donner ma démission de la tête de la Caisse des Dépôts et de Consignations à compter de ce jour’’, a-t-il écrit dans sa déclaration.
 
’’Démission de la Caisse des dépôts et de consignations (CDC), Aliou Sall a finalement CDC fonctions’’, affiche à sa Une Le Quotidien, non sans rappeler que M. Sall ‘’avait affirmé qu’il ne démissionnerait pas’’.
 
Evoquant cette démission, Sud Quotidien titre : ‘’Aliou Sall +gazé+ par le pétrole’’.
 
Pour le journal, ‘’la pression de la rue notamment avec les manifestations de la Plateforme Aar li nu bokk ainsi que les nombreux appels à la démission (….) ont eu raison du directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) cité dans une affaire de malversation sur les contrats pétroliers et gaziers’’.
 
Après avoir annoncé sa démission de la CDC, Aliou Sall ‘’jure sur le Coran que ce sont de fausses accusations’’, selon Vox Populi qui se fait écho de ces propos de M. Sall, lequel déclare : ‘’Je n’ai pas touché l’argent de Timis, je n’ai aucun pourcentage, aucune action des sociétés pétrolières. C’est une campagne visant à me déshumaniser (…)’’.
 
Le quotidien Kritik note qu’’’à l’étroit dans l’affaire Pétro-tim, acculé par l’opinion, Aliou Sall se livre à la justice’’. 
 
’’Trois semaines après les révélations fracassantes du média britannique, Aliou Sall (….) a décidé de changer de fusil d’épaule. Après une défense faite de dénégation mise à mal par des contradictions internes dans le camp de ses soutiens, le maire de Guédiawaye a annoncé des actes concrets dont le premier est sa démission de la tête de la CDC (…)’’, écrit le journal.
 
Interrogé par le quotidien Source A, Babacar Gaye du Parti démocratique sénégalais (PDS) estime que ‘’Macky Sall doit dé garnir les arcanes de la République de son clan Faye-Sall-Timbo pour espérer sortir d’une si mauvaise passe’’.
 
Selon le quotidien Enquête, ‘’accusé et poussé à la démission de la CDC, Aliou Sall se met en ordre de bataille’’. ‘’Aliou Sall, note la publication, a annoncé la couleur, hier, il ne sera pas une victime expiatoire’’.
 
Il tient à ‘’répondre cette fois-ci par des actes parce qu’il est aussi de (son) devoir de laver (son) honneur sali, de protéger les (siens)’’. 
 
Pour Le Témoin, ‘’Aliou Sall restitue la caisse’’. Selon ce journal toujours, la plateforme Aar Li nu bokk ‘’prend acte de cette démission et appelle à continuer le combat’’ pour la transparence dans la gestion des ressources naturelles du Sénégal.
 
’’Aliou Sall jure sur le Coran et démissionne de la CDC’’, selon L’As, soulignant que le frère du chef de l’Etat ‘’cède à la pression populaire’’. Se prononçant dans le journal sur cette affaire Pétro-Tim, l’ex Premier ministre, Abdoul Mbaye, devenu farouche opposant au régime, déclare : ‘’On est dans le gros mensonge’’.
 
L’Observateur souligne une ‘’démission-spectacle’’ et titre : ‘’La +mauvaise+ communication de Aliou Sall’’. La publication donne la parole à des spécialistes qui analysent cette stratégie du maire de Guédiawaye.

Pour le communicant Dr Momar Thiam, ‘’son jeu d’acteur relève de l’imposture’’. L’islamologue Iran Ndao rappelle que ‘’quand on jure sur le Coran, on doit dire la vérité’’. 
 
Pour Walfadjri, ‘’Aliou Sall scénarise sa sortie’’.
 
Le Soleil annonce que Macky Sall a procédé à des changements à la présidence de la République et à l’Alliance pour la République (APR), son parti.
 
Ainsi, Seydou Guèye remplace El Hadj Hamidou Kassé en tant que ministre chargé de la Communication, alors que Abdou Latif Coulibaly sera le porte-parole de la présidence de la République.
 
Selon le journal toujours, Ndèye Sally Diop Dieng, ministre de la Femme et de la Famille, est nommée présidente du Mouvement National des Femmes de l’APR en remplacement de Madame Ndèye Marième Badiane, qui a présidé aux destinées dudit Mouvement depuis 2009.
 
Moussa Sow, Responsable Jeune du département de Linguère, remplace Thérèse Faye Diouf qui dirigeait la Convergence de Jeunesses Républicaines (COJER) depuis 2015. (APS)
Nombre de lectures : 50 fois












Inscription à la newsletter