Connectez-vous

La revue de presse du 24 septembre 2020

Jeudi 24 Septembre 2020

La relance de l’économie sénégalaise est le sujet le plus en vue dans les quotidiens dakarois de ce jeudi.
 
A ce sujet, le quotidien L’As annonce qu’un conseil présidentiel consacré à la question se tiendra mardi 29 septembre "en présence de tous les acteurs et partenaires concernés".
 
"Macky convoque sa Task Force mardi", titre ainsi ce quotidien. Revenu sur le dernier conseil des ministres, le journal indique que le président Sall a évoqué à cette occasion les impacts économiques et sociaux de la pandémie de la Covid-19 et l’amélioration soutenue du climat des affaires au Sénégal. 
 
Il a "réitéré au Gouvernement ses directives relatives à la préservation des emplois dans les entreprises, au maintien durable des mesures de promotion des investissements et de soutien au développement du secteur privé", souligne encore L’AS.
 
A propos de la rencontre convoquée par le chef de l’Etat sur la relance de l’économie nationale, Tribune parle d’"un conseil de sortie de crise". Le journal annonce des "investissements massifs dans l’agro-industrie et l’élevage". 
 
Au sujet de l’impact économique de la pandémie de Covid-19, le Témoin quotidien écrit que selon l’économiste sénégalais Meissa Babou, la croissance de 0, 7 % prévue cette année par le FMI pour le Sénégal, illustre un "échec de la politique de résilience économique du Gouvernement".
 
Au chapitre santé, L’Observateur révèle que "le Covid Organics" malgache, un médicament censé soigner le nouveau coronavirus, "ne sera pas admis dans le protocole de soins des patients atteints du Coronavirus" au Sénégal.

Selon le journal, le professeur Moussa Seydi, responsable des soins des patients de Covid et Cie révèlent plusieurs obstacles concernant le traitement avec l’Artémisa, dans un rapport au Directeur de la pharmacie et du médicament (DPM)".
 
Le quotidien Enquête sent comme "un parfum d’arnaque" dans les tests que les voyageurs sénégalais sont obligés de subir pour quitter ou revenir dans le pays. Selon le journal, "déjà éprouvés par la crise, certains migrants sénégalais ont l’impression d’être considérés comme des vaches à lait par leur propre gouvernement".
 
Ce même quotidien évoque aussi les dossiers qui attendent le président Macky Sall à Touba à l’occasion de sa visite prévue samedi en perspective du Magal. Il relève que cette visite intervient à un moment où "des promesses n’ont jusqu’ici pas été tenues".
 
Le Quotiden annonce pour sa part le lancement, samedi, des travaux de dépollution de la baie de Hann, pour un montant de 70 milliards CFA. Le démarrage des travaux intervient 20 ans après que "l’idée a germé dans la tête des décideurs publics".
 
WalfQuotidien fait une "plongée dans le business des hydrocureurs" que favorise le pompage des eaux dans la banlieue dakaroise. "Contrairement aux sinistrés qui dorment à la belle étoile ou pataugent dans les eaux, les conducteurs des camions hydrocureurs se font eux plein d’argent avec le curage des canaux, des fosses septiques dans les maisons et les eaux de pluie qui ont submergé beaucoup de maisons et d’établissements scolaires".
 
Vox Populi annonce lui la saisie record de plus de 2, 282 tonnes de drogue d’une valeur estimée à plus de 182 millions à Koungheul, dans la région de Kaffrine (centre). (APS)
 
 
 
 
Nombre de lectures : 61 fois












Inscription à la newsletter