Connectez-vous

La revue de presse du 20 novembre 2020

Vendredi 20 Novembre 2020

Ce vendredi, les quotidiens dakarois lèvent un coin du voile sur le secret autour de la maladie qui frappe, depuis quelques jours, des pêcheurs sénégalais, tout en rendant compte de la cérémonie d’installation d’Idrissa Seck à la tête du Conseil économique, social et environnemental (CESE).
 
L’Observateur indique à propos de cette maladie que ‘’la piste du virus [est] écartée’’. Le journal explique que ‘’les résultats des tests virologiques et bactériens sont revenus négatifs, hier jeudi. Il signale que ‘’les autorités des ministères de la Santé et de l’Environnement ont orienté les recherches pour savoir si cette maladie n’est pas d’origine toxique’’.
 
Libération abonde dans le même sens et écrit qu’’’il ne reste plus que la piste d’une contamination toxique de l’eau’’. Le journal signale que la Direction de l’environnement ‘’s’est rendue, ce jeudi, dans la zone maritime en cause pour effectuer des prélèvements en cours d’analyse qui permettraient peut-être de déterminer le produit toxique soupçonné’’.
 
Le Quotidien rapporte que le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, penche lui-même pour la piste de l’origine toxique. Le quotidien du Groupe Avenir Communication, citant le rapport de Diabogne Ndour, le dermatologue venu en appoint, évoque les hypothèses de diagnostic suivants : ‘’Eczéma aigu, Covid, varicelle, syndrome pied-main-bouche’’.
 
Cette information fait également la une du Soleil qui parle de ‘’plusieurs hypothèses’’ avancées sur l’origine de la maladie.
 
En attendant de déterminer sa véritable cause, le quotidien Enquête note qu’’’après Thiaroye et Saint-Louis, 215 nouveaux cas [ont été] détectés à Mbour, Ndayane et Joaol’’.
 
Vox Populi révèle qu’il y a ‘’près de 1000 infectés dans 6 localités’’. D’après ce quotidien, les personnes affectées ‘’souffrent de démangeaisons et de lésions cutanées’’. Il note que rien que pour la région de Dakar, ‘’plus de 500 malades’’ ont été recensés dont 18 hospitalisés. 
 
Bien qu’étant préoccupés par la maladie chez les pêcheurs, les quotidiens dakarois n’en s’intéressent pas moins à l’installation, jeudi, de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck à la présidence du CESE.
 
‘’Idy en scène’’, titre Sud Quotidien, selon qui l’ancien maire de Thiès ‘’assume son choix et décline sa feuille de route’’.
 
Commentant le discours tenu par Idrissa Seck à l’occasion de son installation, L’As relève qu’il a nagé ‘’entre dénégations et clarifications’’. 
 
Selon le journal, il a ‘’profité’’ de la cérémonie pour ‘’démentir toutes les allégations faisant état d’une fouille de la gestion de son prédécesseur Aminata Touré’’. ‘’Il s’est aussi expliqué sur ses déclarations selon lesquelles il n’allait plus accepter une nomination par décret ainsi que son intention de supprimer le Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT) une fois au pouvoir’’. Malgré cela, le journal note qu’il n’a pas réussi à ‘’convaincre’’.
 
Enquête souligne qu’il a saisi l’occasion pour ‘’répondre à ses détracteurs politiques’’. ‘’Idy fait le show et nargue ses détracteurs’’, affiche le journal.
 
Et selon Le Quotidien, ‘’le nouveau président du CESE s’est livré à une séance d’explications en convoquant la nécessité de répondre à l’appel de la Nation’’. 
 
Commentant la sortie de l’ancien PM, Vox Populi indique qu’’’Idrissa Seck n’y est pas allé par quatre chemins pour porter la réplique à ses détracteurs qui contestent sa nomination’’. Selon le journal, ‘’il a déclaré que ses +relations avec Macky sont au beau fixe+ et que ceux qui +attendent encore à la gare 2019 doivent réaliser que le train est en route pour 2035 et au-delà’’.
 
Dans Le Soleil, Idrissa Seck déclare que ses actions ‘’porteront plus sur des solutions à apporter’’.
 
Le quotidien national se focalise par ailleurs sur le lancement, par le chef de l’Etat, du projet immobilier Dakar first ou +Pékin sénégalais+ à Diamniadio’’. Le journal précise que ‘’67 villas et 5 tours de 30 étages’’ seront réalisés dans le cadre du projet dans 22 mois. (APS)
 
Nombre de lectures : 78 fois












Inscription à la newsletter