Connectez-vous

La Maison Blanche veut que le Royaume-Uni reste un "leader" en Europe

Jeudi 30 Mars 2017

La Maison Blanche veut que le Royaume-Uni reste un "leader" en Europe

Washington - La Maison Blanche a exprimé mercredi son souhait que le Royaume-Uni reste un "leader" en Europe et dans le monde au moment où Londres déclenchait formellement la procédure de sortie de l'UE.

"Nous respectons la volonté des électeurs britanniques", a déclaré Sean Spicer, porte-parole de Donald Trump.

"Quel que soit l'avenir de la relation entre le Royaume-Uni et l'Union européenne, nous voulons que le Royaume-Uni reste un leader fort en Europe (...) et dans le monde", a-t-il ajouté.

Interrogé sur les propos du président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, qui a jugé que, pour la première fois, les Etats-Unis avaient un président donnant l'impression "de ne pas s'intéresser aux affaires européennes", M. Spicer a balayé ces critiques d'un revers de manche.

"Le président est très à l'aise sur tout ce qui concerne les affaires internationales, particulièrement l'Europe et l'Otan", a-t-il affirmé.

Le président républicain a, à de nombreuses reprises, irrité les dirigeants européens, en particulier lorsqu'il a loué le "merveilleux" Brexit ou encore prédit que d'autres pays quitteraient l'Union.

Neuf mois après un référendum sur le Brexit qui continue à diviser le pays, l'ambassadeur britannique auprès de l'UE Tim Barrow a remis mercredi au président du Conseil européen Donald Tusk la lettre déclenchant formellement la procédure de sortie, lançant deux années de négociations qui s'annoncent très délicates.
 
Nombre de lectures : 22 fois












Inscription à la newsletter