Connectez-vous

La Chine veut renforcer les moyens de sa marine de guerre

Vendredi 10 Mars 2017

PEKIN (Reuters) - La Chine veut multiplier les patrouilles maritimes et s'assurer que sa marine de guerre dispose du meilleur armement possible, ont déclaré des responsables de l'armée à l'agence Chine nouvelle en marge de la réunion annuelle du Parlement.
 
Dans un contexte de tensions croissantes en mer de Chine, Pékin entend avoir les moyens de tenir à tête à Donald Trump, qui a promis de renforcer les moyens de la marine américaine tout en adoptant une attitude ambiguë sur les relations des Etats-Unis avec Taïwan.
 
Wang Weiming, chef d'état-major adjoint de la marine, a déclaré à Chine nouvelle que l'Armée de libération nationale accélérait le développement d'une unité d'élite de la marine en l'équipant de destroyers et de frégates supplémentaires. Elle aura pour mission de multiplier les patrouilles maritimes et aériennes.
 
"Nous intercepterons tout avion intrus et suivront tous les navires de guerre dans les zones sous notre responsabilité", a dit l'officier. "Nos marins devront se montrer vigilants pour pouvoir répondre à tout moment à une situation d'urgence."
 
La construction du premier porte-avions conçu sur le territoire chinois est "bien avancée", a-t-il ajouté. Les experts s'attendent à ce qu'il entre en service en 2020 et rejoigne le Liaoning, l'unique porte-avions de la marine chinoise, de conception soviétique.
 
Un autre officier, Li Yanming, commissaire politique du département de l'armement de la marine, a déclaré à Chine nouvelle qu'une "marine de première classe doit être équipée d'armements de première classe".
 
La Chine a annoncé le week-end dernier une hausse de 7% de son budget de la défense, qui devrait être porté à environ 150 milliards d'euros cette année.
 
 
Nombre de lectures : 64 fois












Inscription à la newsletter