Connectez-vous

« La Chine s’efforce de faire progresser l’écologie grâce à des technologies vertes et intelligentes » (LQP)

Jeudi 11 Mai 2023

 
Ningbo, dans la province du Zhejiang, à l’est de la Chine, a construit une plateforme de jumeaux numériques capable de simuler les inondations de la rivière Yongjiang, ce qui permet d’améliorer les capacités de la ville en matière de contrôle et de gestion des risques. Dans la réserve naturelle Tian’ezhou de Shishou, dans la province du Hubei (centre de la Chine), la température de l’eau, le taux d’oxygène dissous, la consommation de nourriture des marsouins aptères ainsi que d’autres données pertinentes sont collectées par un système intelligent de conservation écologique, afin de protéger l’animal avec davantage de précision et d’efficacité.
La province du Shaanxi, dans le nord-ouest de la Chine, a lancé une plateforme numérique pour la gouvernance écologique rurale, qui comprend de multiples fonctions telles que la surveillance de l’environnement rural et un service d’information géographique visualisé... Ces dernières années, de nombreuses régions chinoises ont utilisé le big data, l’informatique en nuage, l’intelligence artificielle et d’autres technologies numériques et intelligentes dans la gouvernance écologique, traçant une nouvelle voie numérique et intelligente au service de la conservation écologique.
 
Dans le monde d’aujourd’hui, la numérisation et l’écologisation sont deux tendances majeures qui s’intègrent et se renforcent mutuellement. Promouvoir l’écologisation avec la numérisation et favoriser la transition écologique globale du développement économique et social auront un effet multiplicateur. Selon le Plan directeur de construction d’une Chine numérique récemment publié, l’obtention de résultats positifs en matière de progrès écologique numérique est un objectif majeur d’ici 2025.
Le Plan propose de construire un écosystème numérique vert et intelligent, qui fixe de nouvelles exigences pour une nouvelle génération de technologies numériques au service de la gouvernance écologique. Ce n’est qu’en renforçant le développement de la science et de la technologie et en élargissant l’application des technologies numériques qu’un nouvel élan pourra être donné à l’amélioration continue de l’environnement écologique et au développement de haute qualité.
  
La gouvernance écologique est un projet systémique. Les technologies numériques soutiennent l’ensemble du processus de gouvernance écologique en faisant de l’identification ciblée et du suivi en temps réel des données environnementales une pratique régulière, de manière à résoudre systématiquement et rapidement les problèmes écologiques.
Par exemple, la province du Fujian, dans le sud-ouest de la Chine, a mis en place une plateforme en nuage de big data écologique. De la surveillance axée sur les débris marins, à l’évaluation avec précision de la qualité de l’air en passant par le déploiement du travail « P2P » dans le centre de commandement et l’approbation « sans papier » des transferts interprovinciaux de déchets dangereux, cette plateforme aide les praticiens de la conservation écologique à mieux repérer et traiter les problèmes.
Il a été prouvé que ses données massives et son puissant algorithme ont rendu possible une surveillance efficace et un avertissement actif pour la gouvernance écologique. En outre, cette fameuse plateforme a également la capacité d’analyser les problèmes d’une manière scientifique et de les traiter efficacement.
 
Les problèmes écologiques et environnementaux sont par essence les problèmes des modèles de développement économique. L'accélération de la transformation numérique et verte synergique est propice à la construction et à l'amélioration d'un système de développement économique circulaire vert et à bas carbone. Grâce à une série de politiques solides mises en œuvre ces dernières années, de nombreuses entreprises de technologie numérique en Chine ont élaboré des plans de développement à faible émission de carbone.
La consommation d'énergie de chaque station de base 5G dans le pays a été réduite de plus de 20% par rapport à 2019, date à laquelle les stations venaient d'être mises en service. En outre, les bâtiments économes en énergie, l'agriculture respectueuse de l'eau, les usines zéro carbone et d'autres applications numériques ont permis de réduire efficacement le coût environnemental du développement économique. On estime que les industries réduiront leurs émissions de carbone de 12,1 milliards de tonnes d'ici 2030 grâce à l'application des technologies numériques.
Le développement synergique de la numérisation et de l’écologisation permet de réduire la consommation d'énergie de l'ensemble de la chaîne industrielle, d'améliorer l’efficacité de la production et le rendement énergétique, et de favoriser l’intégration approfondie des technologies numériques dans l'économie réelle, ce qui conduit à un développement de meilleure qualité.
 
Le développement vert ne signifie pas seulement une transition dans les modèles de production, mais aussi dans les modes de vie. De la visite d’un bien immobilier en réalité virtuelle à la signature d’un contrat sans papier, et de l’application de fitness en ligne au commerce d’occasion en ligne, les applications numériques apportent des modes de vie verts et intelligents à de plus en plus de personnes.
Grâce aux technologies numériques, les scénarios d’applications vertes s’infiltrent dans tous les aspects de la vie des gens, y compris la consommation, le déplacement et les appareils ménagers. Tout en favorisant les économies d’énergie, la réduction des émissions de carbone et la réduction de la pollution, la Chine sensibilise également tous ses citoyens aux économies d’énergie, à la protection de l’environnement et à la conservation écologique.
 
A l’heure actuelle, la numérisation et la transformation verte sont des sujets importants pour le développement mondial et forment une paire de jumeaux qui sont interdépendants et se renforcent mutuellement. La Chine continuera à consolider les bases du développement des technologies écologiques et environnementales, à élargir les scénarios d'application des technologies numériques, à mener la transformation verte avec la numérisation et à promouvoir la transformation numérique avec l’écologisation, afin que la belle Chine ne cesse de montrer de nouvelles images magnifiques.
Shi Ling (journaliste au Quotidien du peuple)
Nombre de lectures : 151 fois











Inscription à la newsletter