Connectez-vous

La Bourse de Paris termine en repli avant une série de réunions de banques centrales

Lundi 18 Mars 2024

L'indice vedette de la Bourse de Paris, le CAC 40, a clôturé en baisse de 0,20% lundi, prudent à l'entame d'une semaine chargée en réunions de banques centrales, notamment aux Etats-Unis, au Japon et au Royaume-Uni.

 

L'indice vedette CAC 40 a reculé de 16,21 points, à 8.148,14 points.

 

Vendredi, il avait effacé ses gains en toute fin de séance pour terminer en progression d'à peine 0,04% à 8.164,35 points, tout de même son nouveau plus haut historique en clôture. Sur la semaine, il avait gagné 1,70% et dépassé à deux reprises les 8.200 points en séance.

 

"On reste toujours dans une phase d'attentisme" au début d'une semaine "très tournée vers la politique monétaire", commente Christopher Dembik, conseiller en investissement chez Pictet AM.

 

Le point d'orgue de la semaine sera la fin des deux jours de réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) mercredi soir.

 

Le marché s'attend toujours majoritairement à avoir la Fed procéder à sa très attendue première baisse de taux en juin, alors que l'institution monétaire maintient ses taux directeurs à leur niveau le plus élevé depuis plus de 20 ans.

 

Ailleurs à l'agenda, dans la nuit de lundi à mardi, la Banque du Japon devrait annoncer si elle a décidé de mettre fin à sa politique ultra-accommodante face à l'inflation et la remontée des salaires dans le pays.

 

Jeudi, ce sera au tour de la Banque d'Angleterre de s'exprimer, et là aussi, "aucun changement" n'est attendu, note Christopher Dembik.

 

Alstom salué par Deutsche Bank

 

Pour sa première séance hors du CAC 40, Alstom a bondi de 6,38% à 13,10 euros. L'entreprise a été portée par l'amélioration de la recommandation des analystes de Deutsche Bank sur l'action, passant de "conserver" à "acheter".

 

Deutsche Bank a estimé que "le pire est derrière le groupe". Le titre a perdu plus de 40% de sa valeur depuis un an après une série de mauvaises annonces et des doutes des investisseurs sur la trésorerie du groupe.

 

Le groupe hôtelier Accor, qui a été officiellement réintégré au CAC 40 lundi à la place d'Alstom, a quant à lui cédé 0,38% à 41,54 euros.

Plus de panneaux solaires pour TotalEnergies

 

Le groupe énergétique TotalEnergies a clôturé à 62,63 (+0,24%) après avoir annoncé développer une activité d'installation de panneaux solaires au bénéfice d'entreprises souhaitant se décarboner ou accéder à une alimentation électrique autonome.

 

Il compte parvenir à "8 ou 9 GW" de contrats d'achat d'électricité vendus sous cette forme d'ici à 2030. [AFP]

Nombre de lectures : 305 fois











Inscription à la newsletter